Archive pour mai, 2012

La Secte des Esseniens

 

La  Secte des Esseniens dans La vierge Marie Le-visage-de-Jésus-reconstitué-par-la-NASA-selon-des-techniques-de-traitement-de-limage-à-partir-des-négatifs-photographiques-du-suaire-de-Turin.jesus1_1-203x300

Le-visage-de-Jésus-reconstitué-par-la-NASA-selon-des-techniques-de-traitement-de-limage-à-partir-des-négatifs-photographiques-du-suaire-de-Turin.jesus

La Secte des Esseniens

Les Esseniens, membres d’un groupe juif religieux apparu vers le   IIe siècle av. J.-C. et dispersé après la destruction de Jérusalem par Titus
en 70 apr. J.-C. Organisés en communautés pratiquant un ascétisme rigoureux,  les esséniens purent compter environ quatre mille membres à travers la
Palestine, l’Égypte et la Syrie. Les principales communautés s’installèrent   sur les rives de la mer Morte. Ils vivaient regroupés en petites communautés
autonomes et pratiquaient l’agriculture et l’artisanat.   Les Esséniens n’apparaissent pas sous ce nom dans les textes de la Bible ni
dans la littérature rabbinique!; les seules sources d’information à leur   sujet nous sont venues des écrits de Philon d’Alexandrie, philosophe et
savant juif hellénisé du Ier siècle av. J.-C., de l’historien romain Pline   l’Ancien et de l’historien juif Flavius Josèphe. On a cru reconnaître en
certains groupes identifiés par la littérature biblique ou rabbinique   l’origine possible de la dissidence essénienne : par exemple les tseniim  (les « modestes » ou les « chastes »), les hashchaïm
(les « silencieux »), les hasidim harishonim (les « pieux   anciens » ou les « aînés »), les nigiyyes, les had daath   (les « cœurs purs ») ou les wattiqim (les « hommes   justes »). Chacun de ces termes aurait pu définir la communauté   essénienne, dont l’enseignement fondamental prônait l’amour de Dieu, de la   vertu et du prochain.

Veilleterre11-300x223 dans La vierge Marie
Les Grands guides spirituels de la terre

La communauté se caractérisait aussi par la mise en commun de tous les biens   (répartis selon les besoins), une stricte observance du shabbat ainsi que de
la pureté rituelle (impliquant les bains à l’eau froide et le port de  vêtements blancs). Il était interdit de jurer, de prêter serment (sinon celui
d’entrée dans la communauté essénienne), de sacrifier des animaux, de   fabriquer des armes, de pratiquer les affaires ou un commerce. La communauté
recrutait ses adeptes parmi des enfants qu’elle adoptait ou parmi ceux qui   désiraient renoncer aux biens matériels. Un noviciat de trois ans s’imposait
avant de prononcer le serment solennel d’adhésion, lequel requérait  obéissance et secret absolus. On leur enseignait la piété, la sainteté, la
rectitude et la frugalité; leur amour de la vertu se manifestait par  l’indifférence qu’ils éprouvaient envers l’argent, le pouvoir et les plaisirs
ainsi que par leur existence chaste, simple et modeste. Leurs plus hauts  idéaux étaient de devenir des temples dignes de l’Esprit
Saint (1cor6: 19) d’accomplir des cures miraculeuses ; on leur  enseignait que l’humilité et la pureté étaient des vertus cardinales et ils
vivaient loin du monde. Ils se nourrissaient principalement de pain, d’eau,  de racines sauvages et de fruits; ils ne mangeaient jamais de viande et ne
portaient pas de lainages.   L’Etymologie du mot « Essénien » en grec est incertaine c’est dans l’hébreu  ou dans l’Araméen qu’il faut chercher l’origine de cette terminologie.

Leur ont été donnés tvoί et Εδδφτoh, ces deux noms grecs Εδδ à cette secte  d’après leur façon de vivre : Les Esséniens se livraient à de fréquentes
ablutions de verbe ΧΠΟ « se baigner » et son dérivé les baigneurs. Ils  étaient prophètes, leur nom  qui aurait   été donné par élision du Π Le grec Εδδφτohl
viendrait de XІΠ « voir ». Ils méditaient sur les choses saintes, obéissaient en certain cas a la loi du  silence : Ils étaient donc les « Silencieux ». Ils étaient médecins, connaissant les propriétés des plantes, ils  prétendaient guérir les défauts par leur ascèse : ils seraient ainsi les  thérapeutes en araméen, donc « guérir ». XoX en araméen. Ils se nommaient les
gardiens, les serviteurs de Dieu, en araméen ЧΠ. Toutes ces étymologies ont  le tort de ne considérer qu’un aspect particulier de la secte : si elles
peuvent se justifier au point de vue linguistique, elles ne sont pas en  rapport avec ce qui caractérise réellement les Esséniens. A cet égard l’étymologie
la plus vraisemblable est celle qui fait venir le mot de l’araméen XoΠ,  équivalent de tvoί » et « Εδδφτohl ’hébreu า’OΠ « pieux » d’oú les deux formes « Εδδ ».

D’après Philon le nom d’Esséniens était donné à ces juifs, à cause de leur  sainteté. Cette désignation de pieux convient très bien à ces petits
groupements vivant d’une vie semblable à celle des moines fuyant le monde  pour mener une existence plus sainte. Plusieurs descriptions de la secte nous
sont parvenues par Philon, Flavius Josèphe et Pline (l’ancien).

 

foundermet1-214x300

Ange de Dieu

1. HISTOIRE :

Les renseignements sont très pauvres sur l’origine, le développement et la  fin de l’essénisme.  Cependant Josèphe écrit que les trois sectes des pharisiens, des saducéens et
des Esséniens existaient depuis longtemps. Il les mentionne explicitement  pour la première fois à l’époque de Jonathas vers 150 Av. J.C. Il nomme un
essénien, Judas au temps d’Aristobule 1er. Leur origine remonterait au milieu  du 2ème siècle avant J.C.

Ils se rattacheraient ainsi au parti des nassidiens, les pieux, qui s’était  formé au temps d’Esdras, s’était révolté avec Judas Macchabée et était devenu
le parti des pharisiens opposé à celui des Saducéens. Il se forma bientôt une scission parmi les pharisiens : une minorité plus ardente dans sa piété,
opposée à la vie active, à la politique militante et aux discussions se  sépara des pharisiens et conserva le nom des nassidéens d’où est venu par
l’intermédiaire de l’araméen leur nom d’Esséniens. (cf. Stapfer, la Palestine  aux temps de J.C. P.433 et article Esséniens dans Lichtenberger, Encyclopédie
des Sciences Religieuses P.552).

2. ORGANISATION :

- Recrutement : les Esséniens adoptaient des enfants des autres pendant  qu’ils sont encore malléables, pour faire leur éducation et les former à
leurs mœurs. Il faut avoir atteint l’âge d’homme pour être incorporé à la  secte.

- Noviciat et Initiation : Avant d’être admis dans la communauté, les futurs  membres, enfants élevés par la communauté, ou adultes, devaient se soumettre
à un temps d’épreuves, à une sorte de Noviciat qui durait 3 années. S’il (le  Novice) donne satisfaction, il sera incorporé mais non sans avoir pris par
serment de sérieux engagements : il jure « d’honorer Dieu et de remplir ses  devoirs envers les hommes de ne tuer personne de sa propre autorité, ni sous
une impulsion étrangère, de haïr les méchants et de prêter assistance aux  bons, d’être sincère envers chacun et surtout envers les magistrats, parce
que personne ne peut exercer le pouvoir sans la volonté de Dieu ».   – Expulsion : Tous les engagements devaient être pris. Toute infraction
devait être jugée par les tribunaux des Esséniens. Josèphe loue leur  diligence et leur équité dans leurs jugements, rendus par un tribunal d’au
moins 100 membres. Pour les choses graves l’expulsion de la communauté était  prononcée et cette exclusion entraînait les plus souvent une mort misérable.

- Habitat et genre de vie : Pline localise les Esséniens uniquement dans le  désert d’Engaddi, auprès de la Mer Morte. Ils habitaient aussi les villages,
évitant les villes à cause de l’immortalité des habitants. Il semble bien  qu’il n’exista pas de centres Esséniens en dehors de la Palestine (Histoire
Naturelle). Ils vivaient en communauté, non seulement pour le repas mais ils  habitaient ensemble et mettaient leurs biens ensemble en commun ce qui
établissait entre eux un lien très étroit. Les repas étaient pris en commun.  Ils avaient une sorte de caractère religieux sacrificiel.

 

MENORA1-226x300

Chandelier

A la 5ème heure, au retour du travail, ils prennent des vêtements de lin et  se purifient dans l’eau froide. Avant et après le repas ils louent Dieu qui
donne la nourriture. Ils déposent alors leurs vêtements, considérés comme  saints et retournent au travail jusqu’au soir. Leur principale occupation
était l’agriculture. Ils se livraient à certaines industries, aux arts de la  paix fabriquant tout ce qui était indispensable à la communauté. Mais le
commerce était interdit, parce qu’il engendre la cupidité. Les esséniens furent parmi les premiers à condamner l’esclavage, qu’ils
jugeaient contraire aux droits de la personne. Ils auraient ainsi racheté des  esclaves pour les libérer.    Depuis 1947, on en sait beaucoup plus sur les esséniens, grâce aux parchemins
hébreux anciens Les Manuscrits découverts au Khirbet Qumran, près de la mer  Morte: ce lieu fut sans aucun doute une implantation essénienne dès le Ier
siècle av. J.-C. Parmi les manuscrits découverts dans les grottes voisines  figure, entre autres, un manuel de discipline, décrivant un mode de vie très
proche de ce que rapportent les sources historiques anciennes Leur communauté  la plus importante était située prés d’Alexandrie, dans une vallée reculée
près de la Mer de Moria. Joseph  et Marie étaient des initiés esséniens de haut rang ; Jean le baptiste  et Jésus furent également élevés sous leurs soins; Les esséniens étaient les  messagers et les instructeurs (des  enseignements secrets et ésotériques des phases nouvelles)
C’est aussi sur les rives du Jourdain, à côté de la mer de Galilée que les  disciples du Christ, de concert avec le Maître Jésus établiront la plus
grande école spirituelle que le monde aura connu; cet événement surviendra en  préparation du jour glorieux du second avènement    du Christ dont sera témoin la ville mystique de Jérusalem.

Sources : le Dictionnaire de la Bible Vigouroux.  Dans l’aventure des Manuscrits de la Mer Morte (de Hershel Shauks) et
recherches divers internet.

 

 

 

 

 

La Vierge Marie, Joseph et les esseniens

 

La Vierge Marie, Joseph et les esseniens dans La vierge Marie mod_article5559273_21-208x300

La vierge Marie

LA CONCEPTION IMMACULEE

Extraits du livre « The Christmas Story » par Jon Robertson
(ARE Press)

Joseph et Marie étaient des membres d’une secte  religieuse appelée les Esséniens. Les Esséniens étudiaient l’astrologie, la
numérologie, la phrénologie, et le retour des individus ou la réincarnation.  Ils pratiquaient en privé ayant été persécutés par les dirigeants du peuple. De
là venait l’expression,: « Il n’y a pas de résurrection » comme disaient les  Sadducéens, ou « Il n’y a pas de réincarnation » car ‘résurrection’ voulait
dire ‘réincarnation’ en ce temps-là.

La vierge Marie

Les Esséniens maintenaient une pureté d’enseignement  qui, ils l’espéraient, remplirait les promesses données au début de l’histoire  humaine : qu’un Messie viendrait pour le sauvetage et pour la résurrection de  la race humaine. Cette préparation à la venue du Messie dura 300 ans. Il y  avait donc une préparation continue et une consécration de ceux de la  communauté essénienne qui pourraient être des canaux par lesquels le ‘vase  choisi’ pourrait choisir d’entrer dans la matérialité. Parmi eux se trouvait  Marie, la bien-aimée, la choisie ; et elle fut, comme prédit, choisie comme  canal. Ainsi elle fut séparée des autres et préparée spécialement à cet office. C’était le commencement. C’était la fondation de ce
que vous appelez l’Eglise.Dans ce but, la mère de Marie, Anne, l’amenait au  temple à l’âge de quatre ans pour la consacrer au service des études et buts  des Esséniens. Bien que d’aucuns doutassent qu’elle ait conçu Marie sans  l’intervention d’un homme, Marie avait un corps et un esprit parfaits pour servir  là et elle fut acceptée.Les élèves au Carmel étaient entraînés d’abord
physiquement et aussi mentalement en ce qui concerne la chasteté, la pureté,  l’amour, la patience, l’endurance. Maintenant on appellerait cela des  persécutions, mais c’étaient vraiment des épreuves de forces physique et  morale, données sous la surveillance de ceux qui s’occupaient de leur  nourriture.Ils ne buvaient pas de vin, ils ne recevaient aucune  boisson fermentée. Ils suivaient un régime particulier. De cette façon ils étaient entraînés, dirigés,protégés.  Marie avait étudié à cette école pendant huit ans quand quelque chose  de merveilleux arriva.

ange-gabriel-2279911-300x198 dans La vierge Marie

Apparition de l'ange Gabriel

L’ange Gabriel

Tôt le matin les jeunes filles montèrent l’escalier  ensoleillé qui montait vers l’autel pour y prier et brûler de l’encens. Le soleil donnait l’impression qu’elles étaient vêtues de robes blanches et dorées. Ce fut un beau spectacle. Les anciens et les professeurs observaient les filles ce matin. Mathias et Enos y étaient, ainsi que Judy, le scribe et le professeur  qui, un jour, instruirait Jésus.

Marie était à la tête de la procession. A presque treize ans, elle était en train de devenir une belle jeune femme aux cheveux  châtain et aux yeux bleus dansant de gaieté. Derrière elle venait son amie  Josie, qui était comme une sœur pour elle ; puis il y avait Jenife, une année  plus jeune que Marie. Les yeux gris de Jenife suivaient les cheveux brillants  de Marie comme si ils étaient une bouée. Ensuite il y avait les autres : Andra, Sophie et l’autre Marie, qui restèrent des amis de Marie et de Jésus pendant toutes leurs  vies. Plus en arrière se promenait Edithia, la tête noire courbée, perdue en  pensées et prières. Edithia et Jenife étaient des sœurs, les filles d’un aubergiste qui exerçait sa profession près de Bethléem.

Quand Marie atteignit la marche supérieure, il tonna et des éclairs traversèrent la ciel. Elle s’arrêta et regarda le ciel,  émerveillée et déférente. Une auréole de lumière se forma autour d’elle et dans  cette lumière apparut l’ange Gabriel. Il prit l’enfant par la main et la  conduisit devant l’autel. Judy s’arrêta, les yeux écarquillés. Mathias retint  sa respiration, Enos étouffa un cri. De cette façon le choix fut rendu clair,  la voie indiquée, car Maria conduisit les autres ce matin-là. La vision disparut après un moment. Judy dirigea les filles vers leur place habituelle. Josie et Jenife étaient abasourdies par ce  qui était arrivé à Marie.

C’est quelque trois années plus tard qu’elle concevra l’Enfant Christ et plus tard encore qu’elle va vivre avec Joseph. A l’approche  de ce temps, les Rois Mages avaient déjà commencé leur voyage et Judy, le professeur de Marie, avait commencé son rôle dans ce qui allait se passer dans  le pays.

fleur-resultat1-300x200

la fleur

Mariée à l’âge de 16 ans

Quand leur éducation était terminée, environ trois ans après l’apparition de l’ange Gabriel à Marie dans l’escalier, tous les élèves  du mont Carmel retournaient chez eux.

A 16 ans, Marie était une belle jeune fille, sereine et d’une nature heureuse. Un jour, qu’elle était seule dans son lieu favori de méditation, l’ange Gabriel apparut soudainement à côté d’elle.

« Salut ! » dit-il. « Tu es très favorisée. Le Seigneur est avec toi. Tu es bénie entre toutes les femmes. » A ces paroles, Marie fut troublée, mais l’ange continua : « Ne crains rien, Marie, car tu as trouvé la faveur de Dieu, tu  deviendras enceinte et enfanteras un fils. »

Surprise, Marie ne put que demander : « Comment ces choses sont-elles possibles ? »

Gabriel répondit : « Le Saint Esprit te couvrira de son ombre et tu concevras. Son nom sera Jésus et Il sera connu comme le Fils de
Dieu. »

Il lui dit aussi que sa cousine Elisabeth, que l’on croyait trop vieille pour avoir des enfants, attendait un fils. Respectueuse à cause de l’expérience, Marie chuchota : « Voici la servante du Seigneur. Qu’il me soit fait selon ta parole. » Après quelques semaines Marie découvrit qu’elle était enceinte.

coeur-rose-fleur-blanche-574x3631-300x189

La fleur blanche

La conception immaculée

La Vierge Marie a conçu son enfant, Jésus, sans avoir connu un homme, mais peu comprennent comment cela  a été possible. Moins encore savent que la
mère de Marie, Anne, avait aussi eu Marie par conception immaculée. Anne n’avait pas été informée de la même façon que Marie qu’elle aurait une conception immaculée et quand elle proclama le fait,  personne ne la crut, disant que ce n’était pas en accord avec la loi naturelle.

Dans des cas particuliers, comme celui d’Anne et celui de Marie, dans le but d’apporter le plan divin sur terre, ces conceptions  spirituelles sont naturelles. Naturel, comme démontré par la projection du  mental dans la matière, faisant ainsi une partie se séparant qui va dans la  matière, comme l’a fait l’humanité. Le corps physique est l’activité du soi  spirituel et de l’être mental qui se poussent dans la matière ; et l’esprit  n’étant ni mâle ni femelle, comme Il l‘enseignait, ils étaient alors ensemble, ou un.

Et lorsque l’humanité atteignit l’état de la séparation complète d’avec Dieu, alors ce que nous entendons par le charnel,  dans le plan physique, devint une réalité.

La conception immaculée veut donc dire que le physique et le mental sont tellement au diapason avec l’esprit qu’ils en reçoivent la vie.

Ainsi l’esprit, l’âme du Maître, a été engendré par l’accord de la Mère en matérialité, par ce qu’on appelle dans le plan terrestre, la conception.

Le courage de Joseph

Comme Marie, Joseph appartenait à la maison de David.  Il avait 36 ans quand il apprit quel rôle il devait jouer. Au Carmel il fut mis au courant de la naissance future de Jésus par Mathias et Judas, vers le temps  où Marie avait été choisie par l’Archange Gabriel sur la marche supérieure.

Le mariage était arrangé par les dirigeants de la secte, comme à la loge ou à l’église, non pas par ce que nous appelons des
visites, car le choix fut fait par les forces divines.

Ils n’étaient pas non plus choisis par les familles dans ce temps-là, dans la plupart des familles juives, les parents arrangeaient
les mariages, voyez-vous. On se demandait d’ailleurs à quelle famille Anne et son enfant pourraient bien appartenir !

Quand Joseph apprit la nouvelle, il en fut bouleversé étant beaucoup plus âgé que Marie. Qu’est-ce que les gens allaient dire !

Pendant les trois ou quatre années avant la conception, quand elle était encore à l’école, Joseph fut guidé, d’abord en  rêve, puis par une voix. Et quand on entend la voix, il se manifeste toujours aussi des odeurs et des lumières ; et la description des lumières est la vision.

Assuré par la voix et les expériences que son rôle était la volonté divine, il sut qu’il allait l’accomplir. Quand il vint la demander comme épouse, à l’âge de seize ans, elle était déjà enceinte.

Ils se marièrent dans le temple au Mont Carmel, Joseph avait 36 ans, Marie 16. Pendant sa grossesse, Marie passa la plupart de son temps dans les collines de la Judée et une partie du temps seulement avec  Joseph à Nazareth.

Mystère du triangle de Bermudes

 

Mystère du triangle de Bermudes dans Mystère du triangle de Bermudes crane-cristal-british-museu1-300x208
               Crâne de Cristal au British Museum                
       découvert par F.A Mitchell -Hedges en 1927

 

Le mystère du Triangle de Bermudes

Le Multivers

La réalité dimensionnelle sur la Terre est programmée pour apparaître selon une séquence de temps que vous percevez comme linéaire. C’est, dans votre langage informatique, un programme rendu fonctionnel par un serveur qui,dans ce cas, est la grille Cristalline 144. A travers cette grille, les sous-programmes de  » temps  » sont insérés comme des réalités holographiques. Il y a des époques et des ères, des civilisations entières, qui sont insérées dans le serveur de la Grille en tant que programmes. C’est pourquoi des civilisations complètement évoluées peuvent paraître n’avoir jailli de rien dans le vaste  » océan de la création  » dans le flux de l’inconscient collectif, la grille de conscience qui permet les réalités créées. Le temps linéaire est une illusion fonctionnelle qui a une raison d’être.

En vérité, tous les programmes fonctionnent en même temps. Et donc, au niveau de l’âme supérieure, vous vivez de nombreuses civilisations, et toutes les vies en même temps dans le Champ Unifié du Multivers Cristallin.

 

 

crane-cristal-sha-na-ra1-21-300x275 dans Mystère du triangle de Bermudes

Crâne de Cristal Shanara

Question à Métatron : Il a été dit que les 13 doivent être réunis pour que l’Ascension ait lieu. Pouvez-vous en parler ? Métatron : Très Cher, comme nous venons de le dire, ils sont réunis.

Ils se tiennent éthériquement en cercle sous le Tibet. Vous n’avez pas besoin de vous préoccuper de leur rassemblement physique pour que s’ouvre la porte de l’Ascension.

Mais précisons qu’il existe une tangente de toute importance au point que vous soulevez, qui est que l’humanité est requise de rassembler les 12 aspects pour créer le tout, et, en vérité, cela a été mis en place depuis l’évènement-clé de la Convergence Harmonique, et s’achèvera avec la finalisation de la Grille Cristalline 144 en Décembre 2012.

Ce que beaucoup d’entre vous ressentent à propos du 12+1 est un besoin de redécouvrir à l’intérieur le modèle original tel que les Crânes de Cristal le transmettent. C’est pourquoi ils éprouvent le besoin d’en acquérir une copie  » récemment sculptée  » et commencent à lui permettre de travailler avec eux. Avec ce crâne vous pouvez réveiller les 12 brins et les combiner jusqu’à la réalisation du 13. Donc l’appel à rassembler les 13 est double. C’est un appel à réunir individuellement et collectivement les 12 pour former le 13. C’est un appel spirituel, une Quête sacrée, si vous voulez, pour éveiller le Rêveur et redécouvrir qui vous êtes afin de conclure le cycle. Le matériau Cristallin
Il y eut un grand effort, après la chute de Mu et de l’Atlantide, de la part de ceux du Yucatán et d’Og, pour recréer les modèles de crânes de cristal. Amis est l’un d’entre eux. La majeure partie de ceux qui ont été trouvés sont ces reproductions, sauf les deux dont nous avons parlé, qui datent de la seconde manifestation extraterrestre.

 

 

calendrier-maya-complet1-300x282

Calendrier Maya

Les Atlantes d’après le déluge furent encore très capables, pendant quelques générations, de recréer des copies très sophistiquées. Et c’est pour une raison spécifique que la substance cristalline fut choisie pour les crânes. Ce n’est certes pas un matériau facile à sculpter ou auquel donner forme. Mais nous vous disons que d’autres substances cristallines que le quartz furent utilisées pour les reproductions, et que celles-ci sont aussi capables de retenir les aspects particuliers

de l’énergie du modèle Arcturien. Tous les types de cristaux furent utilisés, et aussi certains métaux. Aujourd’hui de nombreux sculpteurs façonnent des crânes de cristal en quartz et en d’autres substances cristallines ou métalliques. Comme nous l’avons dit, ceux-ci, à cause de leur forme de crâne, sont capables d’attirer des portions du champ d’énergie émis par les 13 crânes Originels.

Comment est-ce possible ? direz-vous. Cela se fait par l’intention et l’accord originels de l’inconscient collectif, l’Esprit Universel, en collaboration avec la sensibilité vivante du minéral récepteur et le champ vivant et sensible de l’hologramme du modèle Cristallin. Chaque nouveau crâne, ainsi que le matériau cristallin qui, lui, n’est pas nouveau, car, pour la plupart, il a été formé il y a des centaines de milliers d’années, reconnaissent la  » loi  » de l’intention.

Et cela attire divers degrés et qualités d’information fréquentielle provenant des  » formes-pensées  » projetées par les 13 crânes d’origine. Tous les minéraux cristallins sont à la fois récepteurs et transmetteurs. Un niveau  » secondaire  » d’imprégnation et de programmation prend place quand le champ humain individuel rencontre celui du cristal nouvellement acquis.

 

maya511-300x191

Les Mayas, gardiens des crânes de cristal

Le minéral lui-même est capable de recevoir, de stocker, d’amplifier, l’énergie humaine subconsciente et de la faire sienne. Le crâne travaille alors consciemment avec chaque « chercheur  » humain qui, dans la plupart des cas, a été subconsciemment attiré vers lui à cause de vies antérieures Lémuriennes, Atlantes et Mayas.Et donc ceux qui sont attirés par les crânes de cristal reçoivent, comme le crâne, une portion du tout, et celui-ci devient, d’un commun accord, l’enseignant d’une plus grande vérité,et il offre des perspectives sur l’hologramme de la perfection.

C’est pourquoi, en ce moment, certains sont appelés à acquérir des crânes récemment façonnés, car ils ouvrent certes le modèle, ils deviennent enseignants. Ils deviennent des alliés et des protecteurs pour chacun de vous sur le sentier de la Maîtrise, et ils apparaissent au moment où vous vous éveillez à cet appel.
Ce sont là des outils très différents des cristaux et pierres précieuses habituels, et ils jouent un autre rôle que les Cristaux Phi. A l’instar des Cristaux des Temples Atlantes qui étaient taillés différemment en fonction de leurs rôles spécifiques, les Crânes de Cristal peuvent avoir un rôle particulier différent dans certains buts primordiaux et une fonction très semblable dans certaines instances secondaires.

On peut dire que les Cristaux Phi sont des amplificateurs d’énergie qui conduisent à la Semence d’Etoile et que les Crânes de Cristal offrent l’étalonnage et la connaissance du modèle originel.

Les uns sont les véhicules qui font circuler et raffinent l’énergie de la lumière,les autres le modèle et la base de données. Les chercheurs de la lignée Atlante et Lémurienne auront avantage à travailler avec les deux en ce temps d’éveil, car tous deux amplifient et accélèrent le voyage.

 

crane-de-cristal-max1-300x210

Crâne de Cristal - Max

 

Nous vous disons que les humains en dualité sont devenus une espèce atteinte d’amnésie. Vous avez oublié qui vous êtes vraiment. Vous avez oublié que vous êtes des esprits dotés de pouvoir jouant à être humains. Alors la quête, pour l’humanité en masse et individuellement, consiste à redécouvrir votre identité de lumière, et celle-ci est représentée dans le crâne de cristal. C’est à l’intérieur que vous devez découvrir la lumière et c’est à cela que sert le crâne de cristal. Certes, elle est déjà en vous, dans votre Etre, votre subconscient, votre ADN. L’illumination spirituelle n’a rien à voir avec suivre un Gourou ou un Canal, vous devez plutôt y parvenir par votre discernement personnel, en suivant votre voix intérieure. Il s’agit d’accepter et de SAVOIR que le Soi Divin est l’étincelle divine en vous, et que vous êtes une portion élaborée et éternelle de Dieu Créateur.

Et il existe des outils pour vous aider sur le chemin, il y en a toujours eu et il y en aura toujours.

Vous n’êtes pas seuls. Mais, Très Chers, vous avez des rendez-vous à honorer en cette ère très spéciale de l’Ascension. La Perfection est en jeu.

En vérité, les Crânes de Cristal sont une réflexion de la perfection humaine. Ce sont d’antiques ordinateurs, des aides programmés qui possèdent, bien rangées à l’intérieur d’eux-mêmes, les réponses à vos questions, vos angoisses, vos  énigmes…indépendamment de l’époque à laquelle ils furent sculptés. Ils sont le paradigme, l’hologramme, accessible à tous.

Quand l’humanité, individuellement et en masse, sera prête à utiliser ces Divines Bibliothèques pour se fondre dans la perfection, ils feront entrevoir d’inimaginables nouveaux mondes de beauté, de créativité et d’amour inconditionnel.

Ils sont bien sûr demeurés en sommeil pendant des millénaires, dans l’attente de ce point dans votre temps linéaire pour s’éveiller et se remettre en route. Ceux d’entre vous qui ont travaillé avec les Crânes de Cristal dans des vies précédentes sont maintenant appelés à les rejoindre.

Entendez-vous l’appel ? Etes-vous l’un des Gardiens du Mystère Cristallin ? Le moment est venu pour le Rêveur de s’éveiller.

Je suis Métatron et je partage ces Vérités avec vous. Vous êtes Bien-Aimés ! »

 

James Tyberonn

De la 3e à la 5e Dimension

 

 

De la 3e à la 5e Dimension dans La 3e et la 5e Dimension monique11

La 5e Dimension

 La 3e et la 5e Dimension

Et si on essayait d’éclaircir ce que sont ces 3/4/5 D ? On les appelle dimensions, densités, plans….en fait des niveaux, mais pas comme les marches d’une échelle : ces niveaux peuvent s’interpénétrer, et les niveaux supérieurs englobent les niveaux inférieurs. Il s’agit en fait de niveaux de fréquence, de vibration : tout est énergie qui vibre. Dans la matérialité (visible, monde extérieur), un taux de fréquence plus élevé correspond à une vibration plus élevée des atomes (en fait les électrons qui tournent plus vite autour du noyau), la matière devient plus légère, moins dense, moins visible à nos yeux 3D (tout comme on ne voit plus au delà de l’ultra-violet : la lumière visible est une onde électromagnétique qui vibre dans une gamme très étroite de fréquence en 3D). Dans la spiritualité (invisible, monde intérieur), un taux de fréquence plus élevé correspond à plus de bien-être, de joie, de paix, d’Amour : on se sent aussi plus léger (d’où le nom de densité aussi utilisé pour les dimensions). Il s’agit d’un niveau de conscience plus élevé qui permet la compréhension, la connaissance et la sagesse. Bien-sûr, la matérialité et la spiritualité vont ensemble, sont complémentaires : c’est la spiritualité qui crée la matérialité, et celle-ci sert de support à la spiritualité. Mais la matérialité est obligatoirement collective, tandis que la spiritualité peut être individuelle.

 

solar_flare-300x2391 dans La 3e et la 5e Dimension

Tempête Solaire

La 3D dans laquelle nous vivons depuis pas mal de temps est en fait le monde de la dualité, avec tout ce que cela implique : la séparation. C’est le monde dominant du « moi je », de l’égo, de la personnalité, du mental, de l’émotionnel, de la survie. Tout est basé sur la différenciation entre moi et les autres à tous les niveaux : physique, sexe, âge, race, caractère, famille, social, travail, richesse, pouvoir…Tout nous fait croire qu’il n’y a aucun lien entre moi et les autres, et que c’est chacun pour soi. Evidemment, la confrontation entre moi et les autres (par les chakras inférieurs) qui me sont complètement séparés, différents, donc incontrôlables, crée sans cesse des peurs, heurts, disputes et autres problèmes. C’est une lutte permanente pour maintenir la tête hors de l’eau en s’appuyant sur celle des autres.

Une autre caractéristique essentielle de la 3D est au niveau de la création : elle est très difficile pour deux raisons. D’abord, on n’a pas conscience de son pouvoir créateur à partir de nos pensées / émotions, donc nous ne les contrôlons pas pour les diriger vers ce que nous désirons : la création est ainsi inconsciente et fluctuante, donc correspond peu à nos aspirations si on en a vraiment. Ensuite, le temps de manifestation est long, dû à la non-synchronicité de la 3D et des multiples obstacles que nous mettons sans le savoir. C’est aussi un monde linéaire (temps), et tridimensionnel (être et espace).

 

 

520-aurore-boreal-WallFizz1-300x225

Aurore boréal

Par contre, dans la 5D, la dualité n’existe plus. La polarité existe encore, mais la lumière et l’ombre ont été intégrées, équilibrées, et notre conscience se trouve au centre, au point zéro (Lumière de Vie selon Soria), au lieu de nous focaliser sur un des pôles avec un regard critique dû au déséquilibre.
Dès lors, il n’y a plus de séparation, plus de jugement, c’est le monde du « nous Un », où je considère les autres comme moi dans une autre expérience. Tous sont reliés, et ce qui arrive à un autre arrive aux autres, et forcément à moi. Donc, je veux le bonheur des autres, je les aide, je leur rends service naturellement, et ce bonheur me revient. Il y a fusion des énergies individuelles à tous les niveaux. De plus, la création est facile et instantanée. Pas étonnant qu’il faille faire un sacré travail sur soi pour entrer dans la 5D : imaginez que toutes nos pensées / émotions de 3D créent instantanément toutes les bêtises qui nous passent par la tête, quelle catastrophe ! C’est aussi un monde non linéaire et multidimensionnel (connexion avec le Moi Supérieur). En résumé, la peur est remplacée par l’Amour.

La 4D est simplement un état intermédiaire entre ces deux niveaux de conscience, où la dualité existe encore mais moins qu’en 3D.

Voilà en gros les caractéristiques de ces dimensions. Alors maintenant, la question qui se pose est : mais comment passe-t-on d’une dimension à l’autre ?

 

 

1472-palmier-et-espace-WallFizz1-300x225

Enfin, le Bonheur

L’image qui nous vient est une espèce de porte (sas, vortex, portail…) qu’on franchit pour entrer pleinement, d’un coup, en discontinu dans la dimension supérieure, et pour cela avoir réussi un examen, à une certaine date.

Non ! En fait, à l’heure actuelle, nous sommes quasiment tous en 3D, 4D et 5D !

Hein, quoi ? Je suis en 5D et je ne le sais même pas !

Oui !

<!–[if !supportLineBreakNewLine]–>
<!–[endif]–>
Revenons à la base : les dimensions sont des états de conscience, des états d’être. Donc, quand je me sens bien, quand je suis en harmonie et en paix, quand je suis isolé dans la nature, quand je m’émerveille, quand j’ai des frissons de plaisir, quand j’ai un orgasme, quand je suis en état d’extase, quand je médite en ne m’accrochant pas à mes pensées, quand je suis centré dans le coeur et dans le moment présent : je suis en 5D (en gros, quand je ne suis pas contrôlé par mon mental et mon émotionnel, autrement dit l’égo). Mais…cela ne dure pas encore assez longtemps : disons que pour une personne moyenne, cela correspond à quelques pourcents du temps éparpillés dans sa journée. Puis, le monde 3D l’aspire rapidement tel un vortex, par toute une série de préoccupations terre-à-terre…(travailler, se nourrir, confronter les autres…), ce qui la fait rester dans la 3D 80% de sa journée. Le reste, elle le passe dans l’état intermédiaire 4D. En fonction du travail sur soi, les pourcentages se modifient, et on passe globalement de plus en plus de temps en 5D. On passe de l’un à l’autre de ces états de conscience sans s’en apercevoir (du moins au début), ces « portails » intérieurs étant très subtils, indétectables.

 

1291-paysage-virtuel-WallFizz1-300x225

Harmonie

Alors on ne peut pas dire, ça y est, je suis en 5D ! ou encore, quand est-ce que je vais passer en 5D ? Non, mais on peut dire : j’ai progressé, mon pourcentage de temps en état de conscience 5D augmente : je suis plus heureux, je crée ce qui me plaît, j’attire les synchronicités et les miracles, je prends plaisir à rendre service aux autres…Mais il restera toujours un petit pourcentage 3D, avant que la Terre elle-même n’ascensionne complètement en 5D, avec son humanité. En effet, il faudra toujours « redescendre » un peu pour continuer à vivre sur ce merveilleux support (mère) qu’est notre planète (argent, nourriture, relations sociales…), et surtout pour aider les autres qui sont toujours là ! Ce seront des descentes que nous serons poussés à faire, car nous avons bien du mal à ne pas succomber à la tentation de ne plus tolérer ce monde basé sur l’ancienne énergie masculine.

 

1536-paysage-virtuel-WallFizz1-300x240

Retour à la source

 

Mais comment les dimensions peuvent coexister sans qu’on s’en rende compte ? D’abord, la 5D englobe la 3D, donc notre conscience peut être en 5D et voir la 3D. Par contre, un être en 3D de conscience ne peut pas voir la 5D qui coexiste. Ensuite, pour un être qui serait 50% de son temps en 5D, il se passe deux choses. Premièrement, il n’est pas affecté par la 3D dès lors qu’il en est isolé géographiquement et vibratoirement. Il n’est plus impliqué par les remous et déboires des vieilles habitudes et croyances, il survole cela compassion, comme un observateur transparent. Il émet des pensées et des émotions positives qui le tiennent dans des vibrations supérieures hors d’atteinte du marasme « d’en-dessous ». Aussi, il se tient à l’écart des grosses villes pour créer des communautés d’êtres de fréquences similaires : ce seront les oasis de lumière. Deuxièmement, on peut se poser la question : pourquoi cet être ne verrait-il pas un monde en 5D quand il est majoritairement dans cet état de conscience ? Il s’agit ici d’un effet de masse critique : il ne pourrait créer le monde en 5D à lui tout seul, car son énergie 5D est bien trop faible par rapport l’égrégore majoritaire 3D. En effet, la 5D est avant tout un état de conscience avec des pensées / émotions créatrices de cette fréquence. Le monde 5D est à l’intérieur de nous (d’ailleurs, tout l’Univers est à l’intérieur de nous !), et nous le projetons, le manifestons, le matérialisons à notre échelle. Ainsi, les oasis de lumière (une communauté crée bien plus qu’un être seul) constitueront des graines d’hologramme 5D plantées en 3D. Ces îlots seront isolés et dispersés sur la planète en des lieux sacrés, sans interférences du monde 3D, ce qui n’empêchera pas à ces êtres d’y retourner de temps en temps pour des affaires courantes indispensables, et pour aider les autres par des enseignements et guérisons. Ces graines vont croître par le nombre grandissant de personnes qui y séjourneront avec leur conscience de plus en plus en 5D. Les formes-pensées ainsi émises en commun vont agrandir les sphères d’influence 5D (énergie des mini hologrammes), puis quand une masse critique sera atteinte, la planète entière basculera en 5D : l’hologramme sera complet et englobera la planète, en lui servant de nouveau support. Cela sera alors différent en ce sens que se sera « plus » : nous serons capables de voir (en fait, tous les sens, plus ceux extra-sensoriels) beaucoup plus de choses que nous pouvons voir actuellement : surprise !

 

 

photo-49288-L1-300x224

la beauté de la création

Autre élément important : la reconnexion aux autres moi, principalement le Moi Supérieur. Qu’est-ce que cela signifie ? En fait, nous sommes multidimensionnels, cela veut dire que nous sommes déjà dans toutes les dimensions, y compris la Source, puisque nous sommes la Source (comme une goutte d’eau pourrait dire qu’elle est l’océan, puisqu’elle est de la même essence, la grandeur n’important pas dans un univers fractal). Ce qui se passe, c’est que nous, ici en 3D, n’avons pas conscience que nous sommes aussi « là-bas » à cause du voile de l’oubli. Au fur et à mesure de notre travail intérieur et l’élévation de notre fréquence, nous prenons conscience de nos moi, de notre existence parallèle en d’autres dimensions, en commençant par les plus proches : 4D et 5D. Plus précisément, nous nous souvenons de ce que nous sommes vraiment, nous reprenons conscience de notre véritable Etre. Comme un amnésique qui retrouverait lentement la mémoire, c’est l’éveil, la levée du voile : je ne vais pas en 5D, mais je me souviens que je suis en 5D ! Donc, quand on est en état de conscience 5D, c’est reprendre conscience qu’on existe déjà en 5D, et on se reconnecte à cette facette de notre Moi Supérieur qui est bien plus grand que ce qu’on peut imaginer…Cet éclatement en facettes / dimensions a été créé pour expérimenter la Vie de la manière la plus efficace dans l’éternel Présent (l’expérience la plus enrichissante est celle en 3D). Nous réapprenons donc à présent à redevenir l’Esprit, mais enrichis d’une expérimentation extraordinaire pour le plus grand bien de tous. Plus on remonte dans les dimensions, donc plus on reprend conscience de notre Moi Supérieur, plus on fusionne vers l’état d’Unité, jusqu’à la dimension ultime où il n’y a plus que le Moi Un, l’Unité parfaite qu’on appelle Dieu. C’est ça le retour à la Maison, reprendre graduellement conscience que nous sommes la Source, que nous n’avons d’ailleurs jamais vraiment quittée.

Deniz

Côte d’Ivoire, les heures de vérité approchent

 

Côte d'Ivoire, les heures de vérité approchent dans Côte d'Ivoire: les heures de vérité approchent jesus-tombeau-JP1-213x300

Jésus - Christ sorti du tombé

 

 Publication  du 26 Février 2012.

 

Ces informations auxquelles vous allez accéder maintenant ne sont pas une prophétie. Ce sont des informations cabalistiques surla Côted’Ivoire. Il m’est interdit en tant que Membre Niveau Supérieur dela Prêtrisede l’ordre de Melchisédek et Grand Initié àla Cabale, de donner des informations spirituelles sur la place publique. C’est avec la permission du grand maître, logos de l’univers et des guides spirituels célestes que je le fais afin que vous ne fléchissiez dans la foi d’une côte d’ivoire nouvelle. Ceci, parce que vous scrutez l’horizon et vous ne voyez rien de concret venir pour votre libération. Vous êtes désespérés et la marche devient longue et pénible pour les plus résistants d’entre vous.

Je fais cette communication pour apporter quelques éléments de réponse à vos inquiétudes et lever un tout petit peu le voile sur les tenants et aboutissants spirituels de la situation que vous vivez dans votre pays,la Côted’Ivoire.

J’utiliserai un langage accessible aux initiés mais aussi aux profanes. A ceux qui ne s’y retrouveront pas, je leur demande de ne pas désespérer.

La Côted’Ivoire a bouclé ses 50 années d’existence depuis le 6 Août 2010. Un cycle de 50 ans s’est écoulé et elle a fêté son premier jubilé. Depuis le 7 Août 2010,la Côted’Ivoire est entrée dans un nouveau cycle de 50 ans qui prendra fin le 6 Août 2060. C’est le cycle d’Uranus. La Côte d’Ivoire est entrée également dans le cycle du soleil, qui durera dix ans.

Selon la loi de Jéhovah, le dieu de l’univers, tout fleurit, tout devient évident, tout prend forme au troisième degré. YHVH est la loi de Jéhovah, le dieu d’Israël. Jésus-Christ, instruit de sa mission sur terre et connaissant parfaitement cette loi, en parlant de sa mort et de sa résurrection a dit : « détruisez ce temple et en trois jours, je le relèverai » Il savait qu’en mourant, peu importe l’état de putréfaction de son enveloppe corporelle, la vie enfouie en lui allait s’activer de façon automatique au troisième degré et qu’il allait ressusciter au troisième jour.

La Côte d’Ivoire étant entrée dans un nouveau cycle (Uranus), pour voir les changements apportés par Dieu, il faut attendre le 7 Août 2012. Quand la Côte d’Ivoire aura atteint le 52e anniversaire de son indépendance, les forces de Dieu entreront en activité. Le résultat de leurs actions deviendra visible et palpable. A partir de cette date anniversaire, tous les changements, toutes les promesses, toutes les prophéties annoncées pour la Côte d’Ivoire commenceront leurs accomplissements. Tout soulèvement populaire ou toute action de libération armée sera couronnée de succès à compter du 7 Août 2012 au 22 Octobre 2012. Soit 77 jours de possibilités. Pendant cette période tout redeviendra possible pour le vaillant peuple ivoirien. La guerre de libération devra être finie avant le 22 Octobre 2012, date de la nouvelle Côte d’Ivoire. Le peuple et les combattants ivoiriens devront se préparer au combat final et être prêts à tout moment à partir du 7 Août 2012. Dieu agira à leur côté. Pendant cette période de 77 jours, les forces de l’univers créeront elles-mêmes l’ultime occasion de la chute de Monsieur Ouattara. Rien ne pourra empêcher cela d’arriver.

La loi divine YHVH, étant universelle, toutes les formes de vies terrestres ou célestes sont régies par elle. Les pensées, les hommes, les femmes, les nations ou les peuples, etc.… sont des formes de vie régies par cette loi et soumises aux influences de l’arbre de vie de la cabale. Selon l’arbre cabalistique de la vie, il faut attendre que les forces de Dieu entrent en activité pour obtenir le gain d’une promesse divine. L’entrée en activité des forces de Dieu se fait toujours quand le temps atteint le troisième degré. C’est une disposition de la loi YHVH qui le dit.

Tout changement qui n’obéit pas au cycle des temps ou à la loi de Jéhovah (YHVH) vient des démons et n’est par conséquent pas porteur de bonnes nouvelles pour le bénéficiaire.

 

Archange-michael dans Côte d'Ivoire: les heures de vérité approchent

L'Archange Michael

 

 

Pour le désordre que vous observez actuellement en Côte d’Ivoire, voyez cela comme si l’on utilise l’eau pour nettoyer des céréales. Les corps légers remontent à la surface. Se mettent au dessus.

Toutes les formes de vie, avant d’être éliminée, essaient de résister, parce qu’elles ont envie de vivre sur la terre comme tout le monde. La terre est l’espace ou toutes les formes de vies veulent exprimer leur gloire. (La mort, le mal, le mensonge, la guerre, les rebellions, la souffrance, la pauvreté, les maladies, la méchanceté, l’hypocrisie etc.… sont des formes de vie, des êtres vivants, comme les humains.)

C’est parce que le mal ivoirien va être éliminé pour toujours, qu’il est remonté à la surface et que vous le voyez s’exprimer violemment dans toute sa force. Il ne lui reste plus assez de temps pour vivre.

C’est pour cette raison que les ivoiriens ont l’impression que le mal a triomphé en Côte d’Ivoire. Il n’en est rien. Leur action est purement temporelle, en attendant que la loi de Jéhovah (YHVH) s’accomplisse. En attendant que le temps atteigne le troisième degré.

Pour la résurrection dela Côted’Ivoire, prenons la symbolique de la semence. Elle est semée et meurt en terre. Elle se décompose et la pourriture apparaît. Mais à l’intérieur, au milieu du chaos, le principe, le potentiel, la vie est là, prête à germer au troisième degré. Tel est le mystère de la mort et de la résurrection du Christ. Tel est le mystère de la situation dela Côted’Ivoire.

Tout ce que vous observez actuellement dans ce pays représente cette décomposition, cette pourriture, la mort, ce chaos dans lequel va germer une nouvelle Côte d’Ivoire. Le monde du chaos possède ses propres forces dont il se sert pour opérer. Monsieur Ouattara représente dans sa physicalité, le monde du chaos et de la destruction, le monde réfractaire à l’évolution de l’espèce humaine. Le monde nostalgique du passé, le monde de ceux qui veulent toujours nous ramener en arrière. A l’époque de leur règne absolu. Qu’il le veuille ou non, sa simple présence en tant qu’autorité va toujours engendrer des drames humains (Beaucoup d’accidents mortels, fusillades, meurtres, catastrophes naturelles etc.…). C’est de cette façon que s’exprime le monde dont il est le représentant.

Ce que vous ne savez pas, c’est que la graine ou la semence livre un combat aux entités de la terre avant de germer. Quand elle a germé à l’air libre et au soleil, la pourriture reste en terre. Dans le monde de l’oubli. C’est ce même combat contre les entités démoniaques que la Côte d’ivoire est en train de livrer pour germer. Tous ceux que vous voyez actuellement parler avec arrogance sont la pourriture. Ils vont tous disparaître, parce qu’ils représentent la décomposition et la mort que la graine laisse dans la terre avant de germer. Ils ne font pas partis de la nouvelle Côte d’Ivoire. Vous les voyez physiquement avec vos yeux humains parce que tout ce qui existe dans le monde spirituel a son représentant dans le monde manifesté. Le mal a son représentant et le bien a son représentant.

La Côted’Ivoire, morte spirituellement et en décomposition, attend sa résurrection. C’est pour cette raison que rien ne va réussir dans la main de Monsieur Ouattara sur tous les plans. A part le mensonge qui est congénital à tout représentant du mal. Plus nous nous approcherons de la période de la résurrection, la situation de Monsieur Ouattara deviendra très précaire, parce que ne faisant pas parti de la nouvelle Côte d’Ivoire. Le chaos et la destruction ne font pas partis de la nouvelle Côte d’ivoire.

 

jz32blli1-300x225

Le Déluge

 

Si vous cherchez des repères bibliques, reportez-vous à l’histoire de Noé dans le livre de la Genèse. Votre chef, Gbagbo Laurent est la réincarnation de Noé. La CPI symbolise les montagnes Ararat, c’est-à-dire un point d’ancrage ou un repère.(Après avoir navigué sur les flots des eaux en furie(destruction) sans savoir où aller, après avoir demeuré dans l’incertitude totale sur son sort, dans l’obscurité à l’intérieur de son arche, l’arche de Noé s’est enfin immobilisée après 7mois et 17jours, sur les montagnes Ararat). Dans l’imagerie populaire, la CPI est imprenable mais pour Monsieur Gbagbo, c’est un endroit de sûreté, un point d’ancrage qui lui permettra de revenir sain et sauf dans son pays pour bâtir la nouvelle Côte d’Ivoire, tout comme Noé l’a fait après le déluge (destruction). Ararat est le diminutif de quatre mots de l’alphabet sacré hébreux qui veulent dire : endroit qui marque la fin de l’aventure et de l’incertitude et qui permet un dénouement heureux. Une affaire mal commencée qui finie bien. Si vous lisez bien, vous comprendrez que Noé est resté coincé, prisonnier, aux sommets des montagnes, malgré la baisse du niveau d’eau qui aurait pu ramener son arche vers la terre ferme. Il va y rester enfermé, jusqu’à ce que Dieu lui-même ordonne sa sortie de l’arche après que son pays ait été complètement débarrassé des méchants. Il en sera ainsi de Gbagbo. Il sera rendu à son peuple, sain et sauf quand Dieu aura libéré son territoire des hommes méchants qui l’ont envahi.

Une surprise désagréable attend ceux qui ont amené Monsieur Gbagbo à cet endroit.

Monsieur Gbagbo est l’Avatar de l’Afrique comme beaucoup de peuple ont eu leur Avatar pour leur libération. Comme vous le savez, un grand évènement planétaire marque toujours les grands changements cycliques. C’est pourquoi, la libération de l’Afrique marquera la fin du paradigme sociétal actuel.

Tout ce que je vous recommande, c’est juste un peu de patience. Tout est accompli pour la résurrection dela Côted’Ivoire. Restez dans la prière jusqu’au jour du combat final.

sept-anges-trompettes1-300x198

Les sept anges trompettes

Si vous pouvez tenir encore un peu de temps, la restauration de la Côted’Ivoire devrait intervenir dans la période allant du 07 Août 2012 au 22 Octobre 2012. Si vous entendez des bruits de révoltes populaires et de guerres civiles en cette période-la, prenez-les au sérieux.

Le 22 Octobre 2012, un évènement d’une extrême importance adviendra pour votre pays. C’est ce jour là que vous saurez ce que Dieu a prévu pour vous. Vos idées deviendront claires à cette date.La Côte d’Ivoire que tous attendent commencera son apparition.

Par ailleurs, beaucoup de pays africains qui ont eu leur indépendance en 1960 connaitront en 2012 des troubles graves, voire des guerres civiles, après les dates anniversaires de leur indépendance. Cette nouvelle situation qui se présente aux africains est dû à leur état de conscience qui est passé de la sphère d’énergie A à la sphère d’énergie B. Leurs dirigeants veulent les maintenir dans les vieux schémas de réflexions et de considérations. Or l’homme africain a évolué.

 

1250-art-graphique-WallFizz2-300x225

La fin

Monsieur Ouattara est arrivé en Côte d’Ivoire en 1990. Il a été nommé président du comité interministériel par le Président Houphouët Boigny le 18 Avril 1990. Cela fera 22 ans qu’il est en Côte d’Ivoire à la date du 17 Avril 2012.

Pendant les élections présidentielles du 28 Novembre 2010, il a obtenu d’après le conseil constitutionnel ivoirien, le pourcentage de 48.55%. Ce qui donne aussi le nombre 22.

Le nombre 22 est la dernière lettre de l’alphabet sacré hébreux. Il est nommé thav en hébreux. Il est le symbole de la fin ou de la mort. L’ange de la mort le marque sur le front de ceux qui vont mourir. Le front de Monsieur Ouattara est marqué du nombre 22 depuis le 28 Novembre 2010. Son compte est terminé depuis cette date. Dieu demande la repentance face à un tel message, c’est pourquoi il laisse toujours s’écoulé un petit temps avant d’agir.

Dieu dit à ce propos : « je retiens ma main si c’est le malheur qui est annoncé et si le concerné se repent, (…) ». A partir du 18 Avril 2012, la vie de Ouattara sera à découvert spirituellement. Sa mission de persécution étant terminée à cette date, sa protection spirituelle lui sera ôtée par Dieu. Il deviendra très vulnérable. Quand on pousse l’analyse cabalistique du nombre 22 plus loin, on voit le symbole d’un squelette humain. Après le 17 Avril 2012, l’ange de la mort pourra prendre Monsieur Ouattara à tout moment. Une mort violente va les frapper, lui et tous ses proches. Ils n’auront ni funérailles ni sépultures.

La rébellion ivoirienne qui a commencé le 18 Septembre 2002 finira son cycle le 17 Septembre 2012, soit 22 mois après les élections du 28 Novembre 2010. Dix ans est la fin de la rébellion ivoirienne.

Dans toutes nos méditations sur la situation de la Côted’Ivoire, le nombre 22 apparaît 3 fois pour Monsieur Ouattara. 22 est son sort électoral. 22 est le nombre de ses années en Côte d’Ivoire en 2012. 22 est le nombre de mois depuis les élections de Novembre 2010 à la fin de la rébellion en Septembre 2012.

Les véritables ennuis de Monsieur Ouattara commenceront après l’équinoxe du soleil du 20 Mars 2012. Après l’équinoxe du soleil, tout va s’enclencher et prendre une ampleur incontrôlable dans le mois d’Août et Septembre 2012. Son sort se jouera finalement dans cette période. Monsieur Ouattara ne dépassera pas le mois de Septembre 2012, vivant.

Le mal qui a apparu en Côte d’Ivoire en 1990, incarné par Ouattara finira en 2012, après 22 ans de règne. Le mal Ouattara finira, et avec lui, tous ceux qu’il a séduit. La mort va les emporter tous. C’est ce message que Dieu a apporté aux ivoiriens depuis les élections de Novembre 2010. C’est pour mieux situer de façon claire les deux camps afin que chacun connaisse le pourquoi de son sort que tout ce que vous savez déjà a été rendu possible.

Monsieur Gbagbo a obtenu d’après le conseil constitutionnel ivoirien 51.45% pendant les mêmes élections du 28 Novembre 2012. Ce résultat sorti des urnes donne les chiffres 6.9. Regardez bien ces chiffres et retournez-les comme vous le voulez, vous obtiendrez toujours les mêmes chiffres 6.9. Ce sont des chiffres du carré solaire cabalistique, des chiffres magiques. Le 6 et le 9 peuvent s’emboiter pour former une roue. Une roue qui tourne dans tous les sens. Ou s’emboiter pour former une figure géométrique, un cercle ou un visage humain. Dieu s’exprime par des formes géométriques. Ce Résultat 6.9 va s’imposer quoi qu’il arrive. (Un petit exercice pour vous : prenez un stylo à bille. Ecrivez côte à côte 6 et 9. Prolongez la tête du 6 pour toucher la tête du 9. Prolongez ensuite le pied du 9 pour toucher le bas du 6. Qu’est ce que vous voyez ? Une tête humaine avec 2 yeux). Quand on pousse l’analyse cabalistique du chiffre 6.9 plus loin, on voit le symbole du soleil. Dès l’entrée en activité du soleil astral dela Côte d’Ivoire, ce chiffre va s’imposer à tous.La Côte d’Ivoire étant entrée dans un cycle solaire de 10ans, depuis le 07 Août 2010, le soleil astral va entrer en activité après le 52e anniversaire de l’indépendance dela Côte d’Ivoire. Il mettra à nu de façon exhaustive, tous les mensonges débités sur le compte dela Côte d’Ivoire et de Monsieur Gbagbo depuis dix ans.

Août et Septembre 2012 seront des mois de feu, de sang et des larmes en Côte d’Ivoire.

Rendez-vous est donc pris à l’approche des évènements annoncés. Nous nous retrouverons pour une autre communication. Nous vous parlerons de la bataille finale vue dans l’éther et de la mission qui est assignée aux combattants et au peuple de Côte d’Ivoire pendant les évènements à venir.

 

shangrila11-300x180
  temples 

 

Chers amis dela Côted’Ivoire, je pense vous avoir aidé dans votre cheminement. J’aurais pu le faire depuis longtemps mais vous n’auriez pas prêté attention. Maintenant, je sais que vous êtes fatigués car la nuit est très avancée et l’aurore n’est plus loin. Votre libération est très proche. J’avais reçu ordre de vous faire ce message depuis le 22 Octobre 2011. Ce document a été élaboré le vendredi 09 Décembre 2011 et la publication a été prévue pour le Dimanche 26 Février 2012, à sept mois de la fin de l’imposture en Côte d’Ivoire.

Je remercie le grand maître céleste, logos de l’univers et tous les guides spirituels célestes qui ont rendu cette aide possible.

 

Le Prophète Moise

 

Le Prophète Moise dans Le Prophète Moise Moise-buisson-ardent21-300x174

Moise et le buisson ardent

Le Prophète MOISE

Personnage biblique, prophète, libérateur, législateur et chef du peuple hébreu, de la tribu de Lévi (Egypte-mont Nebo, XIIIe s. av. J.-Prophète charismatique et rassembleur des Hébreux, Moïse incarne pour la communauté juive l’ancêtre qui reçut de Dieu la Loi et la mission dont elle demeure investie : affirmer partout et toujours la force spirituelle et l’espérance qu’elle puise dans sa foi. Moïse, seul homme à avoir contemplé le Seigneur «face à face», est la figure emblématique de cette fidélité indéfectible. Il a conduit les siens jusqu’au seuil de la Terre promise, pour s’éteindre sur le mont Nébo sans avoir franchi le Jourdain.

La figure de Moïse imprègne toute la tradition juive et, au-delà, la culture judéo-chrétienne dans son ensemble.
Seule la Bible fait état de l’existence de Moïse (nom dérivé de l’hébreu Moshé) et relate les divers épisodes de sa vie : le récit biblique demeure la source unique de tous les textes ultérieurs qui s’y réfèrent. Ceux-ci, recueillant les traditions écrites et orales, font apparaître les multiples aspects du personnage ainsi que du rôle,

variable selon les interprétations, qui lui est attribué. Il apparaît au long des cinq premiers livres de la Bible hébraïque – la Genèse, l’Exode, le Lévitique, les Nombres et le Deutéronome – englobés sous le titre général de Pentateuque. Selon la tradition juive, cette première partie aurait été inspirée à Moïse par Dieu lui-même, voire écrite sous sa dictée.

 

thora-sinai-moise1-300x233 dans Le Prophète Moise

Moise et la thora

 

Vie de Moïse : le récit biblique
A l’époque de la naissance de Moïse, les douze tribus hébraïques, issues des douze fils de Jacob, sont installées en Égypte ; les descendants d’Abraham ont en effet fui Canaan, terre promise par Dieu à la postérité du patriarche. Après l’extinction de la génération de Joseph (fils de Jacob), qui entre-temps s’était multipliée et avait prospéré dans le pays d’accueil, «un autre roi se leva sur le pays qui ne connaissait pas Joseph» (Exode I, 8).

Le nouveau souverain ne se sent plus lié par les mêmes engagements que son prédécesseur à la lignée de Jacob (Genèse XVII, 5-6). Voyant en elle une menace potentielle, il considère d’un mauvais œil la prospérité et la puissance du peuple des enfants d’Israël, et commence à «l’accabler de labeurs» (Exode I, 9-11). Mais, bientôt insatisfait des effets d’une telle politique, il ordonne l’extermination de tous les nouveau-nés mâles.
Les Hébreux et Pharaon c’est dans ce contexte de persécutions contre son peuple que Moïse, issu d’une famille de la tribu de Lévi, vient au monde. Les exégètes s’accordent à situer l’événement entre les XIIe et XIIIe siècles av. J.-C. Le texte biblique

est assez succinct quant aux premières années de la vie de Moïse, puisqu’il ne lui consacre que dix versets,

dont le mystère a nourri les interprétations les plus diverses de la part des commentateurs. Ces versets rapportent comment sa mère, ne pouvant cacher le nouveau-né au-delà de trois mois, le déposé, couché dans une corbeille enduite de poix, sur les rives du fleuve, sous la surveillance de sa sœur aînée Myriam. La fille du pharaon, venue se baigner, découvre alors l’enfant ; l’ayant adopté, elle le rend, contre salaire, aux soins nourriciers de sa véritable mère. Ayant grandi, l’enfant retourne chez sa mère adoptive, qui le nomme Moïse «parce que, dit-elle, je l’ai tiré des eaux» (Exode II, 1-10), mais ce nom d’origine égyptienne signifie «fils de».

 

boris-vallejo-moses1-270x300

Moise et la tablette de la loi

 

 

Les versets suivants rapportent comment Moïse lia son sort à celui des Hébreux.

En effet, après avoir été élevé à la cour du pharaon, c’est-à-dire loin des siens, Moïse «alla parmi ses frères et vit leurs lourdes peines».

En prenant fait et cause pour eux, il rompt avec son enfance et sa jeunesse. Dans un geste qui révèle à la fois l’élan de sa révolte et son exigence de justice, il frappe à mort un Égyptien, pour l’avoir vu porter la main sur un Hébreu (Contraint de fuir, Moïse se réfugie dans le désert de Madian, où il sauve les filles de Jethro, menacées par des bergers. En signe de gratitude, leur père, prêtre de Madian, l’invite à séjourner chez lui et lui donne l’une d’entre elles pour épouse.

 

Au cours de ce séjour, Dieu apparaît pour la première fois aux yeux de Moïse (dans le Buisson-ardent) et lui révèle son nom, Yahvé ; il lui confie la mission de délivrer son peuple, de le guider ensuite vers Canaan, le «pays ruisselant de lait et de miel» (Exode III). Moïse rentre donc en Égypte.

Commence alors pour Moïse, secondé par son frère Aaron, une longue et pénible confrontation avec Pharaon (Exode V à XII), dont Dieu a endurci le cœur (Exode IV, 21) et qui refuse obstinément de rendre leur liberté aux Hébreux. Dieu ayant infligé les «dix plaies» aux Égyptiens, Pharaon est contraint de céder. Dieu annonce à Moïse : «Je parcourrai le pays d’Égypte cette même nuit ; je frapperai tout premier-né dans le pays d’Égypte .» En même temps, il ordonne aux Hébreux d’égorger un agneau par foyer, de le consommer en toute hâte et de badigeonner de son sang les poteaux et les linteaux de leur maison : «<…> et le sang sera pour vous un signe sur les maisons où vous habitez : et je verrai le sang et je passerai par-dessus vous, et il n’y aura pas sur vous de destruction lorsque je sévirai sur le pays d’Égypte» (Exode XII, 12-13). En revanche,

le fils de Pharaon, lui, n’échappe pas à la sanction divine, et cette nuit, funeste pour l’Égypte, marque pour les Hébreux le début de leur délivrance. Aujourd’hui encore, l’épisode est commémoré chaque année par les Juifs à l’occasion de la Pâque (qui signifie en hébreu «passer par-dessus»), pendant laquelle il est de tradition de lire et de commenter la Haggada (ensemble des textes du Talmud se rapportant entre autres à la sortie d’Égypte).

 

 

fe0026-tora-feu11-300x259

Le livre de la loi de Moise

Les étapes de l’Exode Précédés par une colonne de feu qui leur indique la direction de Canaan, les Hébreux entament enfin leur longue pérégrination, ponctuée de phénomènes à caractère plus ou moins surnaturel :

le passage de la mer Rouge (Exode XIV), qui s’ouvre devant le peuple de Moïse pour se refermer sur ses poursuivants égyptiens, ou l’apparition de la manne (Exode XVI), nourriture miraculeuse dispensée par Dieu. Mais l’événement crucial du livre de l’Exode est la révélation au Sinaï :

Dieu, ayant choisi Moïse pour faire connaître son message, lui donne le Décalogue (les commandements gravés sur les Tables), noyau de la Torah. Loi morale, politique et rituelle, la Torah scelle le pacte conclu entre Dieu et son peuple, conduit par Moïse : le respect des préceptes qu’elle contient est la condition de l’accès des Hébreux à la Terre promise, limitée par la «mer des Joncs» (mer Rouge), la «mer des Philistins» (Méditerranée), le «désert» (Syrie) et le «fleuve» (Euphrate).

Toutefois les Hébreux, impatients et indociles, en viennent à mettre en doute la crédibilité des paroles de Moïse et des promesses du Dieu invisible (Nombres XIII), et manifestent leur regret d’avoir quitté l’Égypte et ses «marmites de viande» (Exode XVI) ; ils adorent le veau d’or (Exode XXXII), rendant ainsi à nouveau un culte aux idoles, et contestent l’autorité de Moïse lors de la révolte de Korah (Nombres XVI). Tout cela leur vaut la colère de Dieu,

qui les condamne à errer dans le désert pendant quarante années, avant de pouvoir entrer dans le pays de Canaan, soit le temps nécessaire au remplacement d’une génération d’esclaves par une génération d’hommes libres, instruits dans la Loi et prêts à assumer l’alliance conclue sur le mont Sinaï.
Comme les Hébreux de sa génération, à l’exception de Caleb et de Josué, Moïse ne foulera pas le sol de la Terre promise. Sur ordre de Dieu, il confie le soin d’achever la tâche entreprise au fils de Nun, Josué. La conquête de Canaan s’effectue donc sous le commandement de ce dernier, qui aura notamment à lutter contre les Philistins.

De son côté, Moïse a tout juste le temps de jeter un regard sur la Terre promise, du haut du mont Nébo, où il s’éteint à l’âge de cent vingt ans. Le Pentateuque se clôt sur cette phrase : «Il ne s’est plus levé sur Israël de prophète tel que Moïse, que le Seigneur a connu face à face»

Les multiples figures du prophète Moïse Les spécialistes d’histoire ancienne conviennent que la Bible ne constitue pas une source documentaire suffisante, capable de garantir à elle seule l’authenticité historique des personnes, des lieux ou des événements qu’elle mentionne. Néanmoins, grâce aux découvertes de l’archéologie et de l’histoire comparée,

on a pu vérifier et confirmer certains des faits qu’elle rapporte. Le récit de l’Exode n’en continue pas moins de susciter les controverses les plus âpres. Et c’est encore plus vrai de la personne de Moïse, que l’on considère son existence effective, son origine, son rôle de fondateur ou de médiateur.

 

 

moise101-300x246

Moise face à la mer rouge

C’est ainsi que certaines thèses, fondées sur des sources anciennes, soutiennent l’origine égyptienne de Moïse – thèse défendue par Freud. Issu d’une famille princière, il aurait été élevé à la cour du pharaon et sensibilisé par des prêtres égyptiens aux idées monothéistes, devenant l’instigateur et le chef d’une révolte à caractère politique et religieux. D’autres recherches historiques retiennent l’hypothèse selon laquelle le récit biblique prendrait place dans le contexte de la grande réforme religieuse monothéiste dont le pharaon Akhenaton aurait été l’artisan. Ainsi, le monothéisme aurait donc une origine égyptienne.
Selon d’autres sources, gnostiques celles-là et fort anciennes, Moïse appartiendrait à une lignée de détenteurs de secrets, à l’origine de traditions mystiques et ésotériques, comme celles dues aux kabbalistes, qui attribuent au texte de la Loi révélée une signification infinie car renouvelée par chaque génération.

Chacune de ces interprétations fournit un éclairage différent sur le personnage et son enseignement, accentuant sa complexité.
L’élu de DieuLa Bible est avare de détails sur la personnalité de Moïse. Néanmoins, à travers les faits rapportés par le seul texte biblique, le lecteur peut reconnaître en lui un homme doté d’une grande autorité, à la fois profondément bon et épris de justice, physiquement et moralement courageux, mais également doué d’une grande humilité et dénué de toute ambition personnelle. C’est l’ensemble de toutes ces vertus qui le prédispose au rôle de messager de Dieu auprès des hommes. Si Moïse occupe une place à part dans la Bible, c’est parce que deux dimensions généralement dissociées se rencontrent en lui, l’une politique et l’autre religieuse : il est fondateur à la fois d’un peuple et d’une religion.

À ses fonctions de diplomate et de chef politique s’ajoutent celles de législateur, en tant que promulgateur de la Loi, et d’administrateur de la justice (inspiré en cela par les conseils de son beau-père,

Jethro). Certains, parmi les exégètes de la Bible, mettront parfois en évidence l’importance de cette fonction politique.

Le théologien et philosophe juif Maimonide (XIIe siècle) voit ainsi dans la Loi révélée un règlement politique donné par Moïse à sa communauté pour faire cesser les luttes d’intérêt internes, ennoblir les mœurs, inspirer des idées vraies ; en somme, organiser le peuple hébreu conformément aux commandements divins. En ce sens, le Décalogue n’est pas un simple énoncé de prescriptions religieuses, il est aussi constitution d’une communauté et code éthique.

En ce qui concerne ses attributions religieuses, Moïse déploie son activité dans plusieurs domaines : sacerdotal, pédagogique et spirituel. Il institue le calendrier liturgique et les modalités du culte, dont il instruit le peuple ; suivant à la lettre les instructions de Dieu, il fait dresser le tabernacle,

sanctuaire itinérant qui abritera l’arche d’alliance et les objets sacrés jusqu’à la construction du Temple, à Jérusalem. À deux reprises, il exerce lui-même la fonction sacerdotale, et c’est encore lui qui consacre le grand-prêtre (Aaron, puis Éléazar), de même qu’il désigne et définit les fonctions des lévites, les serviteurs du culte, tous membres de sa tribu.

L’arche d’Alliance est le premier objet de culte qui doit être construit. Elle se compose d’une « caisse » en bois tapissée et recouverte d’or :
« On fera une arche en bois de chittîm, ayant deux coudées et demie de long, une coudée et demie de large, une coudée et demie de hauteur. Tu la revêtiras d’or pur, intérieurement et extérieurement; et tu l’entoureras d’une corniche d’or. »
Sur les côtés, la caisse a deux barres pour la transporter
« Tu mouleras pour l’arche quatre anneaux d’or, que tu placeras à ses quatre angles; savoir, deux anneaux à l’un de ses côtés et deux anneaux au côté opposé. Tu feras des barres de bois de chittîm, que tu recouvriras d’or. Tu passeras ces barres dans les anneaux, le long des côtés de l’arche, pour qu’elles servent à la porter. Les barres, engagées dans les anneaux de l’arche, ne doivent point la quitter. »

Dans l’Arche il y a le témoignage de la révélation:

 

arkofthecovenant1-240x300

Les deux chérubins et l'arche de l'alliance de l'Eternel Dieu

L’Arche d’Alliance est au cœur du dispositif de la révélation puisque c’est entre les deux chérubins que Dieu transmet sa parole à Moïse :
C’est là que je te donnerai rendez-vous; c’est de dessus le propitiatoire, entre les deux chérubins placés sur l’arche du Statut, que je te communiquerai tous mes ordres pour les enfants d’Israël.

Dans les pérégrinations désertiques, l’Arche d’Alliance n’est pas seulement le lieu de la révélation. Elle est aussi au cœur du dispositif des enfants d’Israël en mouvement. Elle acquiert déjà un statut qu’elle gardera jusqu’à ce que le roi David la fasse venir à Jérusalem : elle est une arme. Elle voyage au milieu du peuple et porte son courage. La tradition lui associe de nombreuses capacités dont la moindre n’est pas de ne pas avoir besoin d’être transportées. Mieux que ça : comme la révélation est ce qui doit guider Israël, c’est l’arche qui fixe le rythme des pérégrinations. Le livre des Nombres la décrit comme animée d’un mouvement propre. C’est l’arche qui part « Or, lorsque l’arche partait, Moïse disait: « Lève-toi, Éternel! Afin que tes ennemis soient dissipés et que tes adversaires fuient de devant ta face! » Et lorsqu’elle faisait halte, il disait: « Reviens siéger, Éternel, parmi les myriades des familles d’Israël! » Ainsi est décrite l’arche d’Alliance dans la Torah : lieu de révélation et moteur du mouvement des enfants d’Israël.

Le Roi David

Le Roi David dans Le Roi David et le Roi Salomon Le-ROI-DAVID-232x300

Le Roi David

 

Le second et le plus grand roi d’Israël, fondateur d’une dynastie qui dura quatre siècles. il était le fils de Jessé, l’arrière petit-fils de Boaz et de Ruth. Il naquit à Bethléem de la tribu de Juda. Il passa ses jeunes années comme berger, mais gagna l’entourage du roi Saül.

Le prophète Samuel, après le rejet de Saül, oignit secrètement David comme successeur de Saül. Alors que Saül était en proie à l’abattement, l’un de ses serviteurs recommanda que David, musicien accompli, lui portât consolation et c’est ainsi que commença l’ascension rapide de David à la cour, culminant dans sa victoire sur Goliath, qui fit de lui un héros national. Le mariage de David avec la fille de Saül, Michal, et sa profonde entente avec le peuple convainquirent Saül qu’il représentait une menace pour la succession de Jonathan, et l’attitude du roi tourna alors à l’envie, puis à une haine incontrôlable.
Pendant la majeure partie du reste de la vie de Saül, David dut fuir pour échapper aux tentatives du roi pour l’assassiner.
Cela se termina tragiquement quand l’armée de Saül fut mise en déroute par les Philistins au cours d’une bataille sur le mont Gilboa; Saül et Jonathan faisaient partie des victimes. David fut alors couronné roi de Juda à Hébron.
Après qu’il eut vaincu les forces armées du fils de Saül, Ichbochet, les autres tribus l’acceptèrent pour chef et il gouverna le pays tout entier.
Il soumit ensuite les voisins hostiles d’Israël, détruisant la puissance des Philistins, de Moab, d’Édom, d’Ammon et d’Arain, et étendant les frontières du pays. Il posta des troupes à Darnas et créa l’empire le plus étendu de l’histoire d’Israël. Ressentant le besoin de cimenter l’unité du peuple et de créer un centre neutre d’administration, qui ne serait identifié avec aucune des tribus, il s’empara de Jérusalem (Jébus), dont il fit sa capitale (la cité de David).
Il y installa l’arche de 1′Alliance, mais son souhait d’y faire ériger un temple fut rejeté par le prophète Nathan, qui affirma qu’un guerrier ne saurait construire un temple de paix ; cette tâche devait être accomplie par son fils et successeur, Salomon. L’agitation grandit dans sa propre maison ; son fils, Absalom, mena une révolte qui, après un succès initial, fut écrasée et Absalom tué. Même dans ses dernières années, son fils Adoniyah complota et tenta une révolution de palais pour s’assurer la succession ; celle-ci fut mise en échec et Salomon fut proclamé héritier de David. David, «Le doux chanteur d’Israël».

 

La paternité des psaumes lui fut attribuée, de même que le fond de la musique au Temple.

A chaque occasion du calendrier juif, David est mentionné dans l’espoir et la prière.

La Amidah, l’action de grâces après le repas, les bénédictions suivant la lecture de la Torah ne sont pas considérées comme effectives si la prière pour la restauration de la maison de David en est omise. La bénédiction de la nouvelle lune affirme que David, roi d’Israël, vit pour l’éternité, et David est l’un des sept invités (ouchpizin) dans la soukkah. Sa personnalité fascina les générations suivantes et la tradition nationale juive a investi sa mémoire.

Le Messie doit sortir de la maison de David. David fut le sujet de nombreux récits dont témoigne l’Aggadah.

Une tradition millénaire situe sa tombe sur ce qui est appelé maintenant le mont Sion et, entre 1948 et 1967, quand les Juifs n’avaient pas accès au Mur occidental, cet endroit devint un site majeur de pèlerinage, surtout pour les Juifs orientaux.

David a également été un des sujets favoris de la littérature, de la musique, de la peinture et des sculptures occidentales.

Le Roi Salomon

 

 

Le Roi Salomon dans Le Roi David et le Roi Salomon Le-roi-Salomon-219x300

Le Roi Salomon

 

Successeur du roi David sur le trône d’Israël. Quatrième fils de David, fils de Batchèva (Bethsabée), il est également nommé Yedidyah.

Salomon régna pendant quarante ans. Sacré roi d’Israël du vivant de son père, il est préféré à son frère aîné, Adonias, qui lui aussi prétendait au trône.

Après la disparition de David, Salomon, obéissant aux ultimes recommandations de son père, fait exécuter le chef des armées Joab, et condamne Eviathar, le prêtre, à l’exil.

Quant à Adonias, soupçonné de fomenter une révolte, il est éliminé. Salomon hérite d’un puissant royaume qui s’étend de Tiphsah, sur l’Euphrate, à l’est, au territoire philistin de Gaza, à l’ouest.  Le règne de Salomon est présenté par la Bible comme une ère de paix et de prospérité.

Le royaume israélite bénéficie incontestablement, sur l’ensemble des terres situées à l’ouest de la Mésopotamie, de la relative faiblesse de l’Égypte et de l’Assyrie, principales puissances de la région. Pour assurer la sécurité et la pérennité du royaume, il pratique une politique de mariage avec les filles des souverains de la région: Moab, Ammon, Sidon et Heth.

Le nombre de ses épouses et concubines atteint, respectivement, sept cents et trois cents.

Sa première femme est la fille du Pharaon, souverain d’Égypte. Le mariage est un révélateur significatif de la puissance et du prestige de Salomon: les mariages étrangers sont en effet rares dans la famille des souverains égyptiens. Salomon noue les liens les plus étroits avec Hiram, roi de Tyr ; ce dernier, roi bâtisseur, apporte une aide légendaire à la construction du temple de Jérusalem. En échange de blé, d’huile et de vin, Hiram fournit à Salomon le bois des cèdres et des cyprès du mont Liban, ainsi que de l’or.

En outre, il dépêche à Jérusalem artisans et gens de métier pour aider aux travaux de construction du Temple.

Salomon et Hiram coopèrent également sur mer: une flotte est construite qui a pour port d’attache Etsion-Gèver (Eilat), sur la mer Rouge; Salomon fournit les navires, Hiram les équipages. Tous les trois ans, les navires de la flotte quittent Etsion-Gèver et rapportent d’Ophir et Tarsis or, épices, argent, ivoire, singes, paons, etc. La visite de la reine de Saba s’inscrit dans cette politique de contrôle du commerce international, tel le commerce des épices et du bois de santal.

Afin de fondre en une nation unique ce qui n’était, depuis des siècles, qu’une confédération des tribus israélites, Salomon partage le pays en douze districts qui ne correspondent pas aux territoires assignés aux douze tribus.

A la tête de ces districts sont nommés douze gouverneurs permanents, au pouvoir très étendu en matière financière et économique. Ils seront pour la plupart membres de la famille royale.

Chaque district se voit assigné la charge de subvenir, un mois par an, aux besoins de la fastueuse cour de Jérusalem. Une campagne de grands travaux est lancée dans tout le pays par Salomon, qui veut en particulier réaliser le rêve de David d’aménager une résidence royale et de construire un temple à Jérusalem. Salomon fut en effet un monarque bâtisseur. La construction du Temple proprement dit commença en la quatrième année de son Règne et dura sept ans, ainsi que Le palais du trône, où était dressé le trône royal sur lequel Salomon s’installait pour rendre la justice. La construction de l’ensemble nécessita vingt années de travaux. Jérusalem fut dotée d’une enceinte fortifiée et s’étendit vers le nord.

En dehors de la capitale, Salomon construisit les places fortes de Liatsor, Megiddo et Gèzer, aux points stratégiques du pays. Il fonda également les cités de Beth Horon (villes haute et basse), Baalat et Tadmor, ainsi qu’un certain nombre de cités-entrepôts où conserver les vivres en prévision des années de mauvaises récoltes. Enfin, la création d’une puissante cavalerie l’amène à bâtir de vastes haras et écuries dans les places fortes. La politique de construction à outrance, aux charges de laquelle s’ajoutaient les dépenses somptuaires de la Cour, se traduisit par une augmentation excessive des impôts, ainsi que par l’introduction de la corvée sur une large échelle.

A la fin du règne de Salomon, la révolte gronde. Le maître de corvées, dans les tribus d’Ephraïm  et de Manassé, Jéroboam, se fait le porte-parole des doléances du peuple, qu’il tente de soulever contre le roi. La révolte fait long feu, et Jéroboam doit fuir en Égypte.

Après la mort de Salomon, Jéroboam parvient en Israël, soulève, avec succès cette fois, le peuple contre le fils et successeur légitime de Salomon, Roboam.

Les maladresses de ce dernier, mal conseillé et inexpérimenté, lui aliènent les dix tribus du Nord, qui constituent le royaume du Nord, ou royaume d’Israël, et reconnaissent Jéroboam comme roi.

La dynastie Davidique conserve Jérusalem et règne sur le royaume du Sud, ou royaume de Juda.

Le schisme est consommé. La sagesse légendaire du roi Salomon, telle qu’en témoignent la Bible et la tradition orale, s’exprime en maints domaines.

En politique extérieure, Salomon sut construire et maintenir en paix un vaste empire, tandis que sa politique intérieure assurait au royaume une prospérité et une richesse uniques dans l’histoire d’Israël. Au plan judiciaire, il se montra avisé.

La reine de Saba, venue lui poser des questions qui se voulaient difficiles ou embarrassantes, est éblouie et séduite par l’intelligence que révèlent les réponses du monarque. La sagesse de Salomon surpassait, nous dit la Bible, celle de tous les hommes de son temps, sagesse qui émanait d’une promesse divine reçue en rêve à la veille de son couronnement.

Il composait des proverbes et des hymnes, résolvait des énigmes, parlait la langue des animaux, des arbres, des oiseaux et des poissons.

Sa sagesse relevait de l’ensemble de la sagesse universelle, tout en la surpassant. En sus de sa sagesse, l’autorité royale de Salomon provenait de son statut de roi consacré, supervisant le culte, offrant lui-même des sacrifices, bénissant le peuple comme un prêtre, et prenant une part active à la dédicace du Temple, la sanctification de la cour et la célébration de la fête de Soukkot. Le placement de l’arche d’Alliance au Temple marque également l’évolution d’un régime tribal en un système monarchique s’appuyant sur la sainteté. Les générations successives lui attribuent la paternité du Cantique des Cantiques, des Proverbes et de l’Ecclésiaste qui énumère les caractéristiques de la royauté.

Salomon accéda au trône à l’âge de douze ans. Son nom hébraïque Chlomoh rappelle que la paix prévalut durant son règne. Les huit cents proverbes dont il serait l’auteur équivalent à trois mille car chaque verset peut être interprété de deux ou trois manières différentes. Salomon, est considéré comme le prototype du rationaliste qui est inévitablement conduit au péché par son approche logique. Il devait percer le sens de chacun des préceptes divins et il y parvint jusqu’à ce qu’il se confronte aux lois de la vache rousse qu’il ne put pénétrer. Il finit par transgresser les lois bibliques en possédant trop de chevaux, en amassant de l’or et de l’argent et en épousant de surcroît plus des dix-huit épouses autorisées à un monarque tout en pensant que, grâce à sa sagesse, il ne pourrait être affecté par ses transgressions. Ce qui amena Dieu. à déclarer: « Comme tu as vécu, Salomon, et une centaine du même acabit disparaîtront avant qu’une seule lettre de la Torah ne soit effacée » et l’écriture rapporte qu’effectivement ses nombreuses épouses le « détournèrent vers d’autres dieux ».

Les rabbins déclarèrent: « Il eut mieux valu que Salomon nettoie les égouts que d’avoir un tel verset écrit sur lui ’’ L’acte le plus important de Salomon fut la construction du Temple. L’édifice s’érigea miraculeusement, les énormes et lourdes pierres se mettant elles mêmes en place. Salomon fit creuser les pierres par le chamir, une sorte de ver qui peut fendre la roche. Grâce à la persévérance de Salomon, la construction du Temple ne prit que sept ans, soit la moitié du temps que prit l’érection du palais et bien que la magnificence du sanctuaire le surpassât. Sous cet aspect, il dépassa son père, le roi David, qui se construisit d’abord sa maison, et ne pensa qu’ensuite au Tabernacle divin. C’est à cette œuvre méritoire qu’il dut de ne pas être compté par les sages parmi les rois impies, au nombre desquels ses péchés l’auraient à juste titre placé  Le trône de Salomon était, d’après les historiens, presque aussi beau que le Temple. Personne n’aurait pu construire une telle œuvre d’art, ni avant ni après lui. Il était entouré de joyaux et d’or et des animaux en gardaient l’abord. Ces animaux accompagnaient Salomon de marche en marche lorsqu’il montait sur le trône. Mais le trône ne resta pas longtemps la possession des Israélites. Durant la vie de Roboam, le fils de Salomon, il fut pris en Égypte par Chichaq, beau-père de Salomon, qui se l’appropria en guise d’indemnité pour le veuvage de sa fille. Le trône finit par être emporté à Babylone, puis en Grèce et il échoua à Rome. C’est en raison de ses péchés que Salomon perdit progressivement son trône, sa santé et même sa sagesse.

Au début, il régnait tant sur les êtres du monde supérieur (les anges) que sur ceux de ce monde-ci, ( les entités démoniaques) puis seulement sur ceux de la terre. Ayant été initié très tôt  aux sciences Kabbalistiques par son père David, il en découvrit les secrets de la sagesse divine. Salomon avait  le secret et la faculté de commander à la fois les anges du ciel et les démons de la terre. Les  travaux les plus pénibles de la construction du temple furent exécutés par ces entités qu’il contrôlait. (L’édifice s’érigea miraculeusement, les énormes et lourdes pierres se mettant elles mêmes en place).

 

Il se cru tellement fort qu’il se mit à transgresser les lois de Dieu et à se détourner de lui.

Dieu se détourna de lui et jura que le trône de David sera   divisé.

Plus tard, Salomon ne régna plus que sur Israël avant de ne posséder que son lit et son sceptre. Pour finir, il ne lui resta plus que le sceptre

Pendant trois longues années, il erra comme un mendiant, de ville en ville, de pays en pays, pour expier ses fautes.

C’est alors qu’il vagabondait, au temps de sa vieillesse, qu’il écrivit l’Ecclésiaste, disant partout où il se rendait: « Moi, Qohèlet, j’ai été roi sur Israël, à Jérusalem »

C’est lors de sa jeunesse qu’il rédigea le Cantique des Cantiques, et durant sa maturité les Proverbes. De ville en ville, de pays en pays, pour expier ses fautes. C’est alors qu’il vagabondait, au temps de sa vieillesse, qu’il écrivit l’Ecclésiaste, disant partout où il se rendait: « Moi, Qohèlet, j’ai été roi sur Israël, à Jérusalem ». C’est lors de sa jeunesse qu’il rédigea le Cantique des Cantiques, et durant sa maturité les Proverbes.

 

Tel fut la vie du roi  Chlomoh

 

Le Patriarche Abraham et la Kabbale

 

Le Patriarche Abraham et la Kabbale dans La Kabbale Arbre_de_vie_avec_ile1-300x225

L'arbre de vie de la Kabbale

Qu’est ce que la Kabbale ?

 

  • Etymologie

Le mot Kabbale vient de l’hébreu(qabalah) qui signifie « tradition » ou encore « reçu par tradition ». Ce mot est construit à partir de la racine (qabel) qui signifie « recevoir ». Plus qu’une simple origine étymologique, « recevoir » est une clé de compréhension du processus de restauration.

Présentée comme la « Loi orale et secrète » donnée par YHWH (Dieu) à Moïse sur le Mont Sinaï, en même temps que la « Loi écrite et publique » (la Torah).

 

  • La Kabbale est un outil d’aide à la compréhension du monde en ce sens qu’elle nous incite à modifier notre perception du monde (ce que nous appelons « la réalité » malgré la subjectivité de notre perception). Pour ce faire, la Kabbale met à notre disposition un diagramme synthétique : l’Arbre des Sephiroth, des clés de lecture pour de multiples ouvrages et un foisonnement de concepts (degrés de signification, contraction, …).

La kabbale propose des réponses aux questions essentielles concernant l’origine de l’univers, le rôle de l’homme et son devenir. C’est à la fois un formidable outil de travail sur soi et un moyen puissant d’appréhender les autres systèmes de pensée.

 

la compréhension intime et la maîtrise de la Kabbale rapprochent spirituellement l’homme de Dieu, ce qui confère à l’homme un plus grand discernement sur l’œuvre de la Création par Dieu. Outre des prophéties messianiques, la Kabbale peut ainsi se définir comme un ensemble de spéculations métaphysiques sur Dieu, l’homme et l’univers, prenant racine dans les traditions ésotériques du judaïsme.

Le thème du kabbalisme a été en outre repris par nombre de nouveaux mouvements religieux, dont le Centre de la Kabbale  aux usa qui connaît actuellement une certaine notoriété auprès des personnalités du show-business, dont la très emblématique Madonna, mais qui est dénoncée comme imposture par les rabbins traditionalistes.

 

 

adamkadmonpillars1-153x300 dans La Kabbale

Adam kadmon

Le chemin du patriarche Abraham 

 

«Abraham commença a réfléchir jour et nuit: Comment se peut-il que cette étoile tourne toujours, sans que personne nela dirige? Et qui la fait tourner? Il est impossible qu’elle tourne par elle-même. Et il n’avait pas d’enseignant, ni quiconque qui viendrait lui apprendre quelque chose… et à l’âge de quaranteans, Abraham découvrit son Créateur». (Maimonide, Halachot Avoda Zara.)

 

Abraham commença à étudier la réalité et à connaitre la force qui la dirige et découvrit ce que personne ne découvrit avant lui. Il vit qu’il n’existait que deux formes fondamentales de relations à la réalité. L’une qui consiste à découvrir, étape après étape la réalité supérieure grâce à un travail face à notre ego qui croît, et l’autre qui consiste à suivre l’évolution de notre ego.

 

Supérieure – la force d’amour et de don. Dans leurs livres, ils décrivent ce qu’ils ont découvert dans le monde spirituel, supérieur. Cependant, seul un homme qui parvient à ressentir cette force peut comprendre leurs dires, les portes du livre du Zohar s’ouvrent à lui et il découvre la lumière que le livre renferme. La personne qui perçoit la force d’amour et de don commence à gravir l’échelle des 125 degrés spirituels et découvre le futur, le passé et le présent.

La dimension intérieure de la Torah comprend la Kabbale et la ‘Hassidout. La Kabbale est la tradition mystique du Peuple juif. Elle est très ancienne et remonte à Abraham (il y a près de quatre mille ans), bien qu’elle soit passée par de nombreux stades de révélation depuis cette époque.

Les enseignements accumulés de la Kabbale donnent accès à la dimension intérieure de la réalité et ainsi, au ressenti de Dieu dans ce monde. En termes plus simples, la Kabbale est l’étude de D.ieu, le Créateur. Ceux qui étudient la Kabbale désirent connaître D.ieu afin de pouvoir L’imiter et donc de se rapprocher de Lui.

Pour pouvoir se rapprocher de D.ieu, le Créateur de l’univers, ceux qui étudient la Kabbale cherchent à saisir intellectuellement ce qu’on appelle la « physique de la création ». L’objectif de la Kabbale n’est en aucun cas l’acquisition de la sagesse en elle-même et pour elle-même. Celle-ci n’est qu’un outil, un pont qui nous relie à notre Créateur grâce à la compréhension du processus créatif, qui est, de manière dynamique et perpétuelle, perceptif à la réaction qui émane, en retour, de la création.

 

adnbxp283971

Structure de l'ADN humain , caractéristique de l'arbre de vie de la Kabbale

 

  • Une révélation antique

La première personne qui voua sa vie à découvrir Dieu et à se rapprocher, elle-même ainsi que les autres, de Lui, fut Abraham. Du fait de son immense capacité à s’effacer devant les autres, de nombreux et profonds secrets de la création lui furent révélés, lui permettant ainsi de ressentir ce qu’il désirait plus que tout au monde : une proximité et le sentiment de ne faire qu’un avec son Créateur. Le tout premier texte classique de la Kabbale, le Séfer Yétsira, « Le Livre de la Formation, » est attribué à Abraham.

Ce texte fondamental de la Kabbale met en évidence les trente-deux voies de la sagesse qui agissent dans le processus créatif. Ces trente-deux voies sont :

  • Les dix sefirot — les dix émanations de la lumière Divine, qui alimentent le processus créatif et qui définissent ses paramètres.
  • Les vingt-deux lettres de l’alphabet hébraïque – les composantes de la création et les canaux à travers lesquels s’écoule la conscience Divine au sein de la création.

Abraham transmit cette sagesse à son fils, Isaac, qui la transmit à son fils, Jacob, qui, à son tour, la transmit à ses douze fils, les ancêtres des Douze Tribus d’Israël. Sept générations après Abraham, les Hébreux eurent le mérite de rencontrer D.ieu au Mont Sinaï et de recevoir la Torah. Celle-ci ne comprend pas seulement des instructions pour vivre selon la volonté de D.ieu, mais également, dissimulé à l’intérieur, le plan de Dieu pour la création.

C’est à la lumière de la Kabbale  qu’il est possible de restituer le vrai sens des versets de la sainte Bible. Toute autre interprétation n’est que pure littérature.

 

C’est à ce travail que sont appelés tous les grands initiés, tous les travailleurs de lumière de ce troisième millénaire.

 

Chaque enfant de Dieu est appelé à faire comme le patriarche Abraham. A se poser les bonnes questions afin qu’il soit dirigé vers sa propre réalisation. Vers la lumière infinie de Dieu.

 

Seuls les anticonformistes,  seuls ceux qui ne croient pas aux idées reçues peuvent accéder à la vérité.

 

Les bonnes questions vous conduiront dans l’antre de la connaissance et de la Sagesse divines.

La Shamballa Mineure

 

La Shamballa Mineure dans La Shamballa Agartha-300x224

Agartha

Shamballa

Le principal centre d’énergie de notre planète. Il est situé au-dessus du désert de Gobi, sur les deux plans éthériques supérieurs, et correspond au chakra coronal. De lui, et à travers lui, s’écoule la Force de Shamballa, l’énergie de Volonté ou Dessein.
Cité mythique et légendaire, lieu imaginaire et vallée tibétaine dans les Himalayas, Shamballah est un sujet prisé par tous les chercheurs de lumière et bien des curieux. Endroit secret où, selon plusieurs, tout semble possible… parfois, Shamballah est décrite comme le paradis sur Terre. Mais qu’en est-il vraiment?
En fait, Shamballah est une ville réelle et bien vivante. De son vrai nom, Shamballah Mineure, elle est la «capitale astrale d’Urantia Gaïa (Terre)». Lieu de résidence du Prince Planétaire Bouddha, de Sanat Kumara, de Maitreya ainsi que de plusieurs autres Entités et Maîtres Ascensionnés. Cette ville demeure invisible à tous puisqu’elle vibre maintenant à la neuvième dimension.
Il y a fort longtemps, au moment où la Terre vivait une période de «densification» constante, la vie était sur le point de disparaître à jamais. Aussi, Sanat Kumara décida-t-IL de s’installer sur la Terre afin d’arrêter la chute vers la matière. Comme IL est un Ancien des Jours, sa lumière intense suffit à maintenir Urantia Gaïa à un niveau de vibration où la vie est possible. Pour ce faire, 300 vénusiens sont venus sur notre monde afin d’y préparer l’arrivée de ce Grand Personnage. Ces gens de haut-savoir, les «Kumara», construisirent une résidence, un palais, ainsi qu’une ville pour LE recevoir dans la vallée de Shamballah en le Tibet actuel. Cette cité fut appelée Shamballah Mineure ou communément appelé Shamballah.
Cette capitale où demeure le Prince Planétaire est le siège de toutes les décisions concernant ce monde et ses habitants. Chaque individu, entité et être de lumière se doit de passer par cette ville et d’être reçu par le Prince avant de quitter ce monde; il en est de même pour tous les arrivants sur notre planète.
Seul le Prince Planétaire peut donner le feu vert à toute personne voulant quitter notre monde pour poursuivre sa route ailleurs. Actuellement, ce rôle est détenu par le Maître Bouddha. D’ailleurs, chaque année au Wesak, dans la Vallée de Shamballah, Bouddha vient s’adresser à une foule de personne qui réussi à se rendre sur place. Évidement, seul ceux qui sont appelés ont l’honneur et le privilège de parvenir en ce lieu et d’y voir le Prince offrir ses bénédictions à la planète et à toute l’humanité.
On dit que Shamballah est la «Cité Blanche» et qu’une lumière blanche émane de l’une de ses tours… et que cette lumière serait émise par le Maître Maitreya. (source : Donald Doan)

  •   Adama

Grand Prêtre de Telos. Adama est un grand maître d’amour et de compassion, qui vit à Télos sous le Mont-Shasta et qui oeuvre pour l’ascension collective de la terre. Il est responsable du maintien de la grille cristalline qui entoure la planète terre. C’est un grand prêtre, responsable du haut conseil Lémurien de Télos. Son temps est maintenant venu de se présenter au monde terrestre, afin de nous aider à comprendre notre histoire et surtout à passer à des compréhensions divines supérieures pour notre ascension. Il communique avec Aurélia Louise Jones qui a écrit deux livres sur Télos.

 

  • Avatar

Un Être spirituel qui « descend sur Terre » pour répondre à la demande ou aux besoins de l’humanité. Les Avatars peuvent être de différents niveaux : humain, planétaire ou cosmique. On dit des Avatars cosmiques qu’il sont des « Incarnations divines ». Leur enseignement, correctement compris et mis en pratique par l’humanité, contribue à l’expansion de notre conscience, et indique l’étape suivante dans le processus d’évolution de l’humanité.

 

  • Brahman

signifie la conscience qui recouvre tous les phénomènes, extérieurs et intérieurs, qui est le substratum universel de ces derniers. L’existence ou la non existence d’un phénomène ne peut être constatée hors de la Conscience (Brahman). Dans le silence mental du yogi, Brahman est reconnu en tant que son propre Soi, en tant qu’Existence, Conscience et Félicité.

 

  • Taux vibratoires

On a déjà dit que TOUT est énergie, et que la matière n’est qu’une sorte d’ultime concentration de l’énergie. On peut d’ailleurs remarquer que toute matière ne possède pas la même dureté, la même masse, donc la même « concentration » d’énergie…Or l’énergie se transmet et se mesure en « vibrations » – les sons, la lumière se transmettent par des vibrations qui leur sont propres.
Le Taux Vibratoire est la mesure de la qualité de cette énergie structurelle.Cette mesure peut s’appliquer absolument à TOUT : objets physiques inanimés, êtres vivants (plantes, animaux,
êtres humains), mais aussi aux « choses » non matérialisées qui sont constitués d’énergie (par exemple les « corps énergétiques »).Une pensée non matérialisée (abstraite) n’a pas de Taux Vibratoire décelable, mais une « Forme pensée » réalisée énergétiquement peut être mesurée.Chaque « chose », chaque espèce vivante, présente une fréquence vibratoire de base propre à son espèce :

- Les minéraux ont un T.V. harmonisé avec celui du sol sur lequel ils se trouvent.- Les bovins « vibrent » aux alentours de 4000 Unités Bovis
- Les êtres humains sont en général entre 6000 et 9000 U.B.
- Les carnivores (non « urbanisés ») aux alentours de 12 à 16.000
- Les chevaux de 18 à 27.000
- Les oiseaux au dessus de 27.000
- Les plantes présentent un cas particulier, car les T.V. sont différents suivant les espèces, et pour les arbres, surtout les « espèces nobles », les T.V. évoluent au fur et à mesure de leur évolution. De grands et vieux arbres (chênes, cèdres, oliviers, vieux de plusieurs siècles) peuvent avoir des T.V. dépassant les 100.000 U.B.- Notre planète présente, selon l’endroit où les mesures sont
prises, de très grandes variations de T.V., allant de Taux négatifs très bas à des Taux extrêmement élevés.

Côte d’Ivoire, dernier virage avant la fin

 

Côte d'Ivoire, dernier virage avant la fin dans Côte d'Ivoire: Dernier virage avant la fin Le-maitre-Jésus1

Le Maitre Jésus

 

Côte d’Ivoire,  dernier virage avant la fin

     Par Daniel MEHI

 

 

L’homme sage, l’homme qui possède la lumière doit s’exprimer quand la clameur de la foule s’est tue.

En février, je m’étais présenté à vous. Je fais partie de l’Eglise Evangélique des Assemblées de Dieu depuis 1991. Mais en dehors de cette appartenance, j’ai été choisi par les Maîtres de la Shamballa mineure, la tête du réseau Agartha.

Les Maîtres de la Shamballa en opposition à la grande loge noire (franc-maçon, rose croix,  etc.…) est la grande loge blanche, la fraternité des Maîtres Ascensionné ou la fraternité des travailleurs de lumière. Les Maîtres de la Shamballa  travaillent exclusivement pour Dieu et sont à l’avant-garde du combat contre les forces de l’ombre.

Les Maîtres de la Shamballa mineure choisissent leurs membres avant leur naissance sur terre. Des millénaires  avant.

La grande loge noire (franc-maçon, rose-croix,…) choisi  ses membres après leur naissance sur terre, surtout quand ils occupent des postes importants dans la société humaine. La grande loge noire travaille pour les forces de l’ombre. Sa principale mission est d’empêcher l’humanité d’accéder à la lumière. D’abrutir les peuples et de les exploiter. De tuer si possible ceux qui tentent de relever la tête ou qui tentent d’ouvrir les yeux au peuple. De faire souffrir l’humanité par tous les moyens d’oppression (guerre, famine, crise économique, épidémie, etc.…)

L’humanité est enchainée dans l’obscurité la plus totale par les démons qui agissent à travers la grande loge noire, les fausses religions et les faux enseignements religieux.

La fraternité des Maîtres Ascensionnés est constituée d’êtres de lumière suivants : Le Maître Jésus, Maître Melchisédek, Maître Hilarion, Divine Mère Marie, Maître Lenduce (Cdt Ashtar Sheran)……. Et, aidés dans leur  tâche par toute la hiérarchie Cosmique et Planétaire Composée des Archanges Métatron, Mickael, Raphael, Uriel,  Gabriel, Sandalphon, le Maître Melchior, le Maître d’Arcturus, les logos solaires Hélios & Vesta,…………

Ces grands maîtres de l’univers, ces Maîtres Ascensionnés m’ont fait subir 39 initiations (transfert d’énergie par le canal de lumière ou bombardement des cellules de mon corps par la haute lumière non différenciée) dans le monde éthérique pour élever ma fréquence vibratoire pour me permettre d’entrer dans la conscience universelle de Dieu. Et aussi pour les voyages inter-dimensionnels dans l’espace temps continuel.

Par ces initiations, je suis devenu guerrier de la lumière. Je sers désormais la source. Je sers dieu. Je combats les forces de l’ombre. J’ai décidé de combattre pour la Côte d’Ivoire en attendant que ma mission m’appelle dans d’autres contrées de l’atmosphère terrestre.

 

Merkabah-ou-Véhicule-de-Lumière1-277x300 dans Côte d'Ivoire: Dernier virage avant la fin

Merkabah ou Véhicule de Lumière

 

Ci dessous, je vous décris ce que j’ai vu dans le monde astral au sujet de la Côte d’Ivoire. Je vous donnerai quelques  explications à la fin.  Maintenant soyez attentifs et lisez.

Vu dans le monde astral le Dimanche, 16 Octobre 2011.

Je vois une petite tribune non couverte située à l’est. Il y a foule aux alentours. Des femmes sont assises dans des chaises  blanches modèle malaga en face de la tribune. Je me tiens loin de la tribune par manque de place. Dans la tribune, je vois le président Laurent Gbagbo assis.  A sa gauche, sur trois rangées, sont assises des jeunes filles blanches raffinées de treize ans environ, cheveux longs, habillées dans des robes immaculées blanches. Sur les rangées de haut, au dessus de lui, je vois des hommes de race noire pour la plupart.  En bas de la tribune, beaucoup de monde  également. La tribune est pleine à craquer. J’entends  et  je vois le président Laurent Gbagbo s’adresser à la foule. Je cherche une place pour m’assoir, mais impossible. Il y a foule partout. Et pas de place disponible. Même derrière la tribune. Sous les arbres, toutes les chaises sont occupées. Je me balade et je trouve la mère d’un ami assise sur une chaise sous un petit arbre, derrière la tribune. Elle a sa main sur sa joue. Elle ne dit mot. Elle a l’air triste. Je vois un homme costaud  nous fixer. Il est descendu de la tribune, il porte des lunettes noires décapotables. Je le regarde. Il ouvre ses lunettes décapotables. Je dis intérieurement que c’est sans doute, un garde de corps de Gbagbo. Fin de la vision.

Vu dans le monde astral le Mercredi, 08 Février 2012.

Je vois une très grande foule de manifestants. Un grand rassemblement de jeunes. Il y a un jeune homme d’environ trente cinq ans, dont la tête dépasse légèrement les autres dans la foule. Au loin, du côté ouest de la foule, je vois  le Président Ouattara faire de grands gestes en direction de cette foule. Il semble être en colère.  Il y a quelques personnes avec lui. Ils le suivent de loin et ils sont en rang dispersé. Je ne peux les dénombrer. Je ne peux les identifier. Ils avancent  tous vers la foule. La foule recule légèrement et fait un chemin pour laisser entrer le Président Ouattara et sa suite. Ils vont dans la direction du jeune dont la tête dépasse les autres. Le Président Ouattara semble lui en vouloir particulièrement.  Arrivé à son niveau, le Président Ouattara forme son poing. Le coup-de-poing me semble gros. Il le lève haut au dessus de la foule. Il essaie de frapper sur la tête du jeune. Le jeune se place de profil afin de bien encaisser la frappe du Président Ouattara. Une main sort de nulle part dans la foule et bloque sa main. Au même moment, la foule se met à crier ; Poussez-le !!! Poussez-le !!!  Tout à coups, un très grand bruit se fait entendre. Je pense à une bombe qui vient de tomber dans la foule. Non, ce n’est pas une bombe. C’est la terre qui vient de s’ouvrir dans un bruit assourdissant, juste sous les pieds du Président Ouattara et de ceux qui le suivent. Ils sont aspirés et disparaissent dans le trou. Je vois sur les parois de ce trou rectangulaire, le reflet de grandes flammes d’un feu qui semble bruler très loin dans les entrailles de la terre. La fissure de la terre s’est opérée en forme rectangulaire, juste sous l’espace où sont arrêtés Ouattara et ses suiveurs. Personne dans la foule rassemblée, n’y est  tombé. Je me mets à crier ; mais j’ai déjà vu ça, pourquoi on me le montre encore. Parce qu’il me semble avoir déjà vu la même scène. Fin de la vision.

 

Un-effondrement-de-la-terre1-300x258

La terre s'est effondrée sous les pieds de Ouattara et des dignitaires de son régime

 

Vu dans le monde astral le Vendredi, 24 Février 2012.

Vers le sud, je vois un bateau immobilisé seul au milieu d’une étendue d’eau. Il y règne un grand calme. Cette eau est d’une couleur trouble rouge-pâle en dessous et de couleur noire brillante en surface. Comme une couche de peinture noire brillante sur un tableau rugueux. Sa surface me semble figée. Sur ce bateau immobile dans cette eau, il est écrit SORO Guillaume. Ensuite j’entends des voix qui disent : les cabris sont trop chers, il faut l’emmener. Fin de la vision.

Au sujet de la vision du 16 Octobre 2011.

A ma descente dans l’atmosphère terrestre, après la vision du 16 Octobre 2011, une question me venait constamment à l’esprit; qu’est ce que cela veut  dire ? Gbagbo est embastillé à Korhogo, comment se fait-il qu’il se retrouve dans une tribune ? J’aurai la réponse le 5 Décembre 2011, quand j’ai appris qu’il a été emmené à la CPI et qu’il a parlé à la télé. J’ai effectué des recherches sur la CPI par la suite, j’ai découvert que la CPI a trois chambres judiciaires (Chambre préliminaire, Chambre de première instance, Chambre d’appel). Et, que le bureau du procureur agit indépendamment, comme un organe séparé de la cour et, j’ai tout compris. Les trois rangées de jeunes filles blanches de treize ans habillées en robes blanches immaculées sont les juges des trois chambres judiciaires de la CPI. Leurs robes de couleur blanche éclatante symbolisent la vérité, l’unité et l’harmonie de leur pensée sur l’affaire. Le fait qu’elles soient assises sur la même rangée que Gbagbo veut dire qu’elles sont de son côté pour la recherche de vérité. Elles sont raffinées et ont treize ans environ parce que l’esprit qui les habite est un esprit de vérité et il est pur. Les longs cheveux qu’elles portent veulent dire qu’elles sont libres et qu’elles ne sont sous les ordres d’aucune personne. Les gens de race noire assis dans les tribunes avec Gbagbo sont tous ces africains qui cherchent aussi la vérité.  La tribune de la CPI est une occasion pour eux de se faire voir et se faire entendre. Le costaud qui est descendu des tribunes et qui a ouvert ses lunettes noires décapotables est l’Afrique qui vient de voir claire dans cette affaire de CPI. Donc, la vérité éclatera. Gbagbo Laurent va être libéré.

Au sujet de la vision du 08 Février 2012.

A ma descente dans l’atmosphère terrestre, après la vision du 08 Février 2012, une image me revenait sans cesse à l’esprit. ‘’Ouattara en première ligne et les autres en arrière plan’’. Cela veut dire quoi ?

Enfin, la foule rassemblée n’est pas une foule de manifestants. Elle indique plutôt la pression sociale qui a grossi et qui est devenue très forte sur Ouattara. N’ayant pas de solution appropriée, Il essaie de briser cette pression mais de manière maladroite. Le trou dans la terre s’est fait en forme rectangulaire. Cela signifie que le Président Ouattara ne s’est pas appuyé sur Dieu mais qu’il s’est servi de 4 forces terrestres (hommes) pour devenir président et que ces 4 appuis humains vont s’écrouler. (Par ordre d’écroulement : Wade, Sarkosy, Soro Guillaume et Obama). Enfin les flammes qui brûlent dans les entrailles de la terre indiquent que Ouattara et ses suiveurs vont mourir de mort violente et que leurs âmes vont être envoyés dans les feux de l’enfer. La  scène a été  montrée deux fois. Ça veut dire que les évènements sont imminents. Les choses courent vers la terre pour leur accomplissement.

Et, je peux vous assurer, vu la position des planètes dans le ciel astral ivoirien, que la guerre civile va commencer exactement le 28 Août 2012 et se terminera le 17 Septembre 2012.

Au sujet de la vision du 24 Février 2012.

SORO Guillaume est l’animal de sacrifice. Ici l’animal qui convient est le cabri. Parce que les entités démoniaques préfèrent après le sang humain, le sang du cabri à cause de son odeur très forte. Le bateau symbolise la logistique pour l’emmener vers une destination. Mais il ne sera pas seul. Ils seront plusieurs à monter à bord de ce bateau. Les maîtres de SORO ont tout réglé. Il est cerné dans une affaire trouble de sang et de boue (charnier). Le décor est planté. Tout est scellé contre lui. Les gens qui vont le sacrifier ne vont pas y renoncer. Il est dans une affaire qui ne va pas s’éclaircir pour lui. Il ne s’en sortira pas. Le dispositif pour l’emmener est fin prêt. Mais les gens qui veulent partir avec lui ne veulent pas faire du bruit autour.

 

Planètes-gazeuses-image-fournie-par-la-Nasa1-300x130

Planètes Gazeuses. Image fournie par la NASA

 

Fin de la Côte d’Ivoire de 1960 et commencement de la nouvelle Côte d’Ivoire.

Ce qui va arriver n’est pas un recommencement, c’est un nouveau commencement. C’est-à-dire que l’ancienne Côte d’Ivoire va disparaître avec tous ses symboles humains et infra-structurels. (Dirigeants actuels, ponts, palais, immeubles, ports, aéroports, etc.….) Pire, tous les peuples  en Côte d’Ivoire vont être touchés. Ils retourneront en vague dans leur région d’origine. Tous les étrangers vont regagner leur pays. Ils seront forcés au retour. Ils n’y reviendront plus pour récupérer leurs biens  abandonnés. Beaucoup de gens parmi eux vont être tués et les autres retourneront les mains vides chez eux. Ils mourront en grand nombre chez eux à cause du dénuement, des épidémies, de la faim et de la tristesse. La Côte d’Ivoire sera à peu près comme au début des années 1960, où chaque peuple vivait  majoritaire dans sa propre région, où l’exode d’une région à une autre n’avait pas encore commencé.

Toute la Côte d’Ivoire sera comme un champ ruine.

Pour ces faits énumérés ci-dessus, je réaffirme qu’à partir du 07 Août 2012 au 22 Octobre 2012, des évènements tragiques vont commencer et se terminer par une guerre civile dévastatrice.

77 jours de rédemption. Ce ne sont pas des pronostics pour la guerre, ce sont des faits déjà établis dans le monde astral qui vont se réaliser sur la terre dans quelques semaines. Que la Côte d’Ivoire sera libérée avant le 22 Octobre 2012. Que la guerre civile éclatera le  28 Août 2012 et se terminera le 17 Septembre 2012. Que Ouattara, les dignitaires de son régime et les principaux dirigeants du RHDP mourront pendant ces évènements. Que la Côte d’Ivoire de 1960 mourra et sera enterrée définitivement avant le 22 Octobre 2012 et que la même date sera le début de la nouvelle Côte d’Ivoire, promise par Dieu.

La période de transition de la Côte d’Ivoire de 1960 à celle qui vient va durer  2ans, 2mois et 17jours en partant du 07 Août  2010. Donc la Côte d’Ivoire de 1960 mourra à  52ans, 2mois et 17 jours et ressuscitera par la même occasion au 77° (degré).

Pour me résumer, je dirais que le 22 Octobre 2012, est le 3e jour de la 3e semaine du 3e mois de la 3e année de la nouvelle Côte d’Ivoire. Comme cela a été appliqué par Jésus-Christ lui-même en tant qu’une des dispositions de la loi de l’univers. Jésus-Christ a commencé sa mission sur terre à 30ans (30 ans est un chiffre mystique, je vous donnerai l’explication une autre fois). Il est mort et il a ressuscité dans sa 33e année. Exactement, le 3e jour de la 3e semaine du 3e mois de la 3e année. C’est-à-dire à 32ans, 2mois, 2semaines et 3 jours. Soit au 77°.

Le 77° est le point astral que toutes les nations traversent tous les 50ans. Les femmes, tous les 17ans et les hommes, tous les 14ans. C’est ce jour où nous  commençons à recevoir tout ce que le destin nous apporte. C’est ce jour où le changement  fait son apparition  dans nos vies.

La période de 2ans, 2mois et 17jours  que Jésus-Christ a accompli durant sa mission sur terre, a été la durée de la phase transitoire entre l’ancien monde avant Jésus-Christ et le nouveau monde après Jésus-Christ.

Pour cette même disposition de la loi de l’univers, revenons encore sur l’histoire de Noé. La préparation et la construction de l’arche de Noé a duré 2 ans. Noé est entré dans l’arche à 600 ans (600ans est un chiffre mystique, je vous donnerai  l’explication une autre fois).  2mois et 17 jours après, le déluge (destruction des méchants) a commencé (Génèse 7 Verset : 11).  La période transitoire entre l’ancien monde de Noé et le nouveau monde de Noé a duré en tout  2ans, 2mois 2 semaines et 3jours.

Dans un nouveau cycle, un nouveau monde s’ouvre toujours quand tous les unités du temps (jour, semaine, mois et année) s’alignent sur la fréquence du 3. Le nombre 3 est le chiffre du saint esprit de Dieu. Le saint esprit est l’intelligence active de Dieu. C’est la force par laquelle il opère sur la terre.

La destruction des méchants commence toujours dans les derniers 2mois et 17jours. Soit 77 jours de rédemption où la force de Dieu commence la destruction des méchants et fait renaître la vie.

 

la-fleur-de-lotus1-300x225

La fleur de Lotus. La fleur de vie

 

Même la sortie des enfants d’Israël d’Egypte a respecté cette loi de l’univers. La négociation entre Moise et Pharaon a duré 2ans. Toutes les calamités qui se sont abattues sur l’Egypte ont duré  2ans.  Les 77 derniers jours, Pharaon a accepté l’idée de leur départ. Et Dieu a vaincu Pharaon et son armée dans la mer rouge pendant cette Période. Tout ce combat ne s’est pas déroulé en une seule journée.

Moise a fait remonter les ossement de Joseph que les Egyptiens avait jetés dans le Nil. C’est à l’aide de ces mêmes ossements qui contenaient toujours l’onction divine que certains israéliens rebelles à dieu ont  fabriqué le veau d’or avec les bijoux des femmes.  C’est le procédé pour fabriquer le veau d’or qui a fortement irrité Moise qui a demandé leur mise à mort. C’est également pour les mêmes raisons que personne n’a pu retrouver le corps de Moise. Parce que contenant une forte dose d’onction divine. L’archange Michel a livré un grand combat au chef des démons pour les récupérer. Imaginez ce que les démons allaient en faire. Créer un fantôme de moise pour troubler le peuple de Dieu.

La sortie des enfants d’Israël du pays d’Egypte a mis fin à un cycle de 2000 ans. En partant du déluge du temps de Noé.

La mort et la résurrection de Jésus-Christ a également mis fin à un cycle de 2000 ans. En partant de la sortie des enfants d’Israël d’Egypte.

 

La durée transitoire de 2ans 2mois et 17 jours servira à la Côte d’Ivoire pour son passage de l’époque de 1960 à celle qui vient. Le compte à rebours a commencé depuis le 07 Août 2010.

 

Une nouvelle réalité se fera jour en Côte d’Ivoire à partir du 22 Octobre 2012.

Tout ce qui représente la Côte d’Ivoire de 1960, tous ceux qui l’incarnent vont disparaître à tout jamais.

Après le secret sur le 3e degré de la loi de Jéhovah ou tout prend forme, je viens encore de vous livrer le secret sur l’un des grands mystères de la mort et de la résurrection de Jésus-Christ, à savoir que le passage entre l’ancien monde et le nouveau monde durera toujours 2ans, 2mois et 17 jours ou que l’ancien monde finira le 3e jour de la 3e semaine du 3e mois de la 3e année du nouveau cycle.

Parce que c’est une loi de l’univers que Jésus-Christ a  appliqué par sa mort et sa résurrection sur la croix. La croix de Jésus qui veut dire ;  fin d’une époque ou arrêt dans l’espace temps.

Je vous avais prévenu que les toutes formes de vie refusent de mourir, parce que tout le monde veut vivre sur la terre. C’est pour cette raison que vous voyez la Côte d’Ivoire de 1960 remonter à la surface. Mais elle n’en a plus pour longtemps. Tel un mourant dont on dit qu’il a repris ses forces, qu’il a même mangé un repas, qu’il va se remettre et puis tout à coup, on apprend qu’il vient de décéder. C’est comme cela qu’ils finiront, ces dirigeants qui essaient de réinstaurer le système de 1960.

La fin de l’ancien monde avant Jésus-Christ a eu lieu sur un petit territoire occupé par l’armée romaine, ce territoire s’appelle Israël. La fin de celui-ci commencera sur un petit territoire africain occupé par l’armée française, ce territoire est celui de la Côte d’Ivoire. Sur ce territoire africain, les forces et les armées de l’ombre seront sévèrement battues, ridiculisées et humiliées. Elles ne s’en relèveront jamais. Cela arrive toujours quand Dieu veut libérer un peuple et, Dieu veut libérer les peuples d’Afrique de l’obscurantisme et de l’esclavage.

A la sortie des enfants d’Israël de l’Egypte, les anges de Dieu combattaient une légion de 140 milles démons qui voulaient empêcher Moise d’ouvrir la Mer rouge. (L’ange de l’Eternel partit de devant le camp d’Israël et se plaça derrière eux, et la colonne de nuée vint devant eux, puis se tint derrière eux. Elle vint entre le camp de l’Egypte et le camp d’Israël. Il y eut la nuée et les ténèbres, la nuit s’écoula sans que l’un puisse approcher l’autre de toute la nuit.) Ce même combat aura lieu ici en Côte d’ivoire.

Une  Identité pour la nouvelle Côte d’Ivoire

Ayant intégré la conscience universelle de Dieu de par mon corps de lumière, je ressens vos angoisses au sujet des nouvelles lois de Ouattara et de son assemblée nationale pour l’avenir de la Côte d’Ivoire. A ce sujet, je vous poserai une seule question ; Qu’est ce que des lois si éphémères peuvent- elles vous faire ? Elles n’engageront point votre avenir et celle de vos enfants. Elles dureront juste le restant du temps de son règne. Puisque la nouvelle Côte d’Ivoire que vous attendez, aura une nouvelle identité, une nouvelle armoirie, une autre hymne nationale, une nouvelle constitution et une monnaie. Vous vous angoissez pour peu. Je vous avais prévenu que la Côte d’Ivoire est morte. Laissez les gens de 1960 embaumer sa dépouille et l’enterrer. Quand à vous, gardez votre sérénité jusqu’au jour final.

L’esprit de Gbagbo

C’est en cela que l’on peut reconnaitre l’esprit de dieu qui habite Gbagbo Laurent. Il a annoncé la refondation de la Côte d’Ivoire en 2000. Dès la prise du pouvoir.

Les forces qui arrivent sont les forces pour nettoyer et refonder durablement la Côte d’Ivoire. C’est la force de la matrice. C’est après que la vraie refondation va commencer. Le déluge sera tellement grand qu’il va s’établir un grand calme en Côte d’Ivoire pour des années.

Le grand retour de l’enfant prodigue

Le retour du Président Laurent Gbagbo en terre ivoirienne se concrétisera à partir du 07 Novembre 2012. Le pays aura amorcé sa phase de stabilisation. Son retour marquera une nouvelle ère pour la Côte d’Ivoire. Une ère de sagesse, d’amour et de prospérité.

Le pays amorcera sa reconstruction  effective  dans le dernier trimestre de l’année 2013.

 

système-solaire-image-fournie-par-la-nasa1-300x182

Tout ce qui relève de l'ordre a un directeur. Système solaire vu par la NASA.

 

Clé spirituelle & recommandations

Maintenant, je vous donne une clé. Cette clé va vous servir pour la bataille que vous allez engager très bientôt avec les armées de l’ombre. Le jour du combat, respirez profondément et prononcez intérieurement : << Jésus-Christ est mon dieu ˃˃ autant de fois que possible. Même en courant sur le champ de bataille. Ne faites pas de longues prières. Cette clé vous suffi. Si vous êtes face à un danger, prononcez cette clé intérieurement sans paniquer. Mais si vos ennemis prononcent cette clé, la panique s’emparera d’eux et ils seront anéantis.

Chers combattants Ivoiriens, en tant que votre chef spirituel pour le combat que vous allez livrer très bientôt aux armées de l’ombre, nous sommes déjà reliés dans la conscience de Dieu. Et à ce titre, je puis vous dire que votre projet de faire des prisonniers ou otages pendant cette bataille pour exiger la libération du Président Laurent Gbagbo est totalement inutile et suicidaire. Ceux qui le feront mourront dans ce combat. Ce n’est pas à vous de faire libérer Laurent Gbagbo par les armes. Parce que votre projet final est de vous enorgueillir après. Vous voulez vous attribuer la gloire de Dieu.

La dernière raison est que le Président Laurent Gbagbo, selon le plan divin, sera libéré à l’issue du procès du 18 juin  mais ne mettra pas pied en Côte d’Ivoire avant le 22 Octobre 2012. Parce que le pays sera dans un grand tumulte avant cette date. Faites ce que vous avez à faire sans vous sourciller de Gbagbo. Vous n’êtes pas des négociateurs. Vous êtes le glaive qui tranche la tête des démons. Ne vous mettez pas dans des scénarios de négociations avec les maîtres de la matière. Si vous le faites, votre victoire aura un arrière goût amer. Pendant les combats, frappez tout ce que vous pouvez frapper sans la moindre hésitation.

La fin tragique de Ouattara et de ses proches.

N’ayez aucune crainte. La chute de Ouattara est imparable. Il verra la mort venir vers lui  à grande vitesse mais il n’aura aucun moyen de l’esquiver. Il va vivre l’angoisse et la terreur pendant plusieurs jours avant de mourir. La Côte d’Ivoire étant en fin de cycle,  il ne trouvera aucune solution pour relever le pays de sa situation actuelle. La situation de précarité de la population va s’empirer à tel point que toute la population ne voudra plus le voir. Sa situation est comme quelqu’un qui navigue à contre courant sur un grand fleuve en furie. Sa barque va se briser et il va se noyer. Il lutte contre une force qui le dépasse. Il lutte contre le renouvellement naturel d’un cycle. Il se bat contre les forces cosmiques.

Après la chute de Ouattara et sa mort, le monde ne sera plus le même. L’Afrique ne sera plus comme avant. Tous les présidents qui ont assisté à son investiture seront tous chassés du pouvoir dans leur pays.

Dieu va faire mourir, par la main des combattants ivoiriens, tous ceux qui ont gardé une mentalité d’esclave. Ils ont retardé l’avancée de la Côte d’Ivoire et ils useront encore de leur conscience spirituelle proche de zéro pour alourdir sa marche. Tous ceux qui ont pris du plaisir avec Ouattara, tous ceux qui en ont tiré un quelconque bénéfice vont partir avec lui dans la tombe. Ne vous méprenez pas sur sa personne. A l’approche, des évènements, il va interdire à tous les dignitaires de son régime de sortir du pays. Beaucoup va mourir avec lui.

La méprise des Démons

Dans cette affaire de la Côte d’Ivoire, je suis en train de vous dire que les démons n’ont pas respecté la loi  de dieu, la loi YHVH (Yod-Hé-Vav-Hé) de Jéhovah, la loi de l’univers. (Parce qu’il ya des fois où leurs agissements correspondent au changement des cycles, et dans ces cas là, dieu n’intervient pas).

S’ils avaient attendu Août et Septembre 2012 pour renverser le Président Gbagbo, je serai d’accord avec eux que c’est le plan de Dieu. Parce que dans cette période de l’année 2012, il  est prévu depuis longtemps un grand bouleversement des choses en Cote d’Ivoire. Dieu a juste épargné le Président Gbagbo de cette tourmente en permettant son enlèvement. Dieu a réservé cette grande tourmente pour ses ennemis. Et, Gbagbo reviendra  après leur anéantissement.

Ils se sont précipités sur une mauvaise affaire. Ce que Gbagbo a vu, n’est rien comparé à ce qu’ils vont voir. Tel qu’ils ont agi  en 2011,  ils ont défié et méprisé la loi de l’univers, la loi de la matrice du système solaire.

 

Système-solaire-image-fournie-par-la-nasa21-300x170

Tout arrive à point nommé. Système solaire vu par la NASA.

 

La quintessence de la loi de Dieu

La loi YHVH de Jéhovah, est la loi des mécaniques de la dynamique cosmique. C’est la loi des causes à effets. Qui s’y frotte, paie par la pauvreté, la maladie ou la mort. Elle est différente des dix commandements de Moise, qui elle, est d’ordre purement moral. En guise de comparaison, je dirais que les dix commandements de Moise est ce que l’huile de moteur représente pour un moteur  et les mécaniques de la dynamique cosmique représentent le moteur lui -même.

La loi YHVH de Jéhovah programme toutes les choses en leur temps. Le hasard n’existe pas. Dieu applique toujours rigoureusement sa loi. La loi de l’univers est la mère de toutes les lois. Sa connaissance et son application relèvent de la cosmogonie (études du cosmos) et des sciences du temps (Kabbale). Dieu ne passera jamais outre les dispositions de sa loi pour sauver un homme ou un peuple de la mort et de l’esclavage si les dispositions de la loi ne le permettent pas. Même s’il faut jeûner, prier, se suicider. Dieu ne bougera pas. Si lui le créateur  le fait, tout l’univers cosmique (la voute céleste, toutes les galaxies et leurs systèmes solaires) va se désintégrer.

En février, je vous avais parlé des actions des forces de l’univers contre Ouattara. Il faut y voir tout évènement dans le monde qui a un rapport  avec Ouattara et la Côte d’Ivoire. Tout concoure à son anéantissement. L’épilogue de leurs actions  contre lui se fera en Septembre 2012.

Aucun Dieu ne peut mentir

Je vous avais prévenu que Dieu a prononcé la mort de Ouattara dans le monde spirituel depuis les élections du 28 Novembre 2010. Vous vous demandez comment se fait il qu’il est encore en vie ? Je vous apprends qu’une étoile peut mourir depuis plusieurs années, mais nous continuons de recevoir ces reflets à cause de la distance de plusieurs années lumières qui sépare la galaxie de la terre. Le reflet a été émis avant sa mort. Entre la prononciation du décret de la mort et sa réalisation sur la terre, il y a toujours un laps de temps. Pour Ouattara, ce laps de temps pour que l’information voyage du monde astral à la terre, c’est 22 mois en partant du 28 Novembre 2010. Comme cela a été indiqué dans son score électoral et, 22 ans en partant de l’année 1990 pour toute la durée de son séjour en terre ivoirienne. Comme je vous l’avais dit en Février, le nombre 22 est la dernière lettre de l’alphabet sacré hébreux qui lui-même provient de l’arbre Kabbalistique qui comporte 10 voies et 22 sentiers. Donc symbolisant tout naturellement une fin de parcours.

Il se croit tout puissant et en sécurité parce qu’il est  adossé aux armées étrangères, tout porte à croire qu’il n’a pas l’intelligence spirituelle nécessaire pour comprendre sa propre situation. Les forces qui viennent pour établir l’ordre divin en Côte d’ivoire sont issues de l’une des deux forces primordiales qui ont fondé le système solaire. Les champs magnétiques ou vibrations électromagnétiques générées par cette force peut anéantir toute la planète terre en une fraction de seconde si tel était son souhait. Ce ne sont pas quelques soldats qui peuvent arrêter cette force.

 

Une-galaxie2-300x240

Une Galaxie. Photo fournie par la NASA

 

Le Chaos que Dieu va engendrer

Cette force que les cabalistes nomment la matrice ou hochmah (lire ormah), les chrétiens  l’appellent Eternel des armées. Elle est la deuxième personnalité du Dieu triple et également une composante des douze pouvoirs de Dieu. Elle est le symbole de l’amour inconditionnel de Dieu et de la sagesse. Dans tous les cas, c’est une  force maternelle, donc elle est d’essence féminine. La force qui a dirigé la Côte d’Ivoire de 1960 à 2010 était d’essence masculine. Celle qui va la diriger maintenant est d’essence féminine. Elle a tellement d’amour à donner qu’elle est dans l’obligation de tout détruire pour reconstruire. Parce que la Côte d’Ivoire de 1960 n’a pas été construite sur des bases saines. La sorcellerie, le fétichisme et les mensonges, etc… sont à la base. A la regarder dans les mondes supérieurs, on se rend compte qu’elle est très en colère à  cause du grand désordre crée en Côte d’Ivoire. L’action d’envergure qu’elle s’apprête à poser à pour but de rééduquer et de semer  l’amour et la sagesse dans les cœurs. Vu le champ magnétique qu’elle est en train de déployer, la destruction qu’elle va engendrer va être à la mesure de son amour et de sa colère.

Les morts, on ne pourra pas les compter, peut –être des millions ? Dégâts matériels ? Indéchiffrables. Les tueurs surgiront de tous les coins pour tuer. On ne sait pas d’où ils viennent. Un chaos total. Du jamais vu, de mémoire d’homme africain. Ce chaos  viendra pour anéantir tous ceux qui ont fait des pactes de sang avec les démons  ou qui pratiquent le fétichisme, la sorcellerie et les envoûtements pour s’enrichir ou pour obtenir une position sociale.

Certains d’entre vous se posent la question de savoir, pourquoi la Côte d’Ivoire  et pas les autres pays ?

Dans le monde spirituel des hiérarchies supérieures, Dieu a marqué clairement sa position par le feu et par l’eau dans la maison terrestre de la Côte d’Ivoire, alors que pour les maisons terrestres des autres pays africains indépendants depuis 1960, le marquage est nuancé. Marquer une position de conflit dans une maison terrestre est synonyme d’un grand bouleversement. Cela indique également un grand choc entre deux grandes forces. Un  grand choc entre les forces du feu qui symbolise le passé, la non évolution et la destruction  et les forces de l’eau qui  symbolise l’amour, la sagesse, l’évolution et le progrès. Les ondes électromagnétiques ou vibrations ondulatoires de ce conflit seront durement ressenties en Côte d’Ivoire. Mais les forces du progrès vont l’emporter. L’évolution étant le but de toutes les choses créées par Dieu.

 

Formulaire de contact.

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message :
Vous mettre en copie (CC)
 
 Votre adresse e-mail ne sera pas publiée

Le Grand Prêtre Melchisédek

 

Le Grand Prêtre Melchisédek dans Le Grand Prêtre Melchisédek Le-Maître-Melchisédek1-218x300

Le Grand Maître Melchisédek

Le Grand Prêtre Melchisédek

Melchisédek n’est pas l’une des vingt personnalités les plus connues de l’Ancien Testament ! Son nom est mentionné seulement deux fois. Nous en trouvons un bref récit dans Genèse chapitre 14, versets 18 à 20 : « Melchisédek, roi de Salem, fit apporter du pain et du vin: il était sacrificateur du Dieu Très-Haut. Il bénit Abram, et dit: Béni soit Abram par le Dieu Très-Haut, maître du ciel et de la terre! Béni soit le Dieu Très-Haut, qui a livré tes ennemis entre tes mains! Et Abram lui donna la dîme de tout. » Puis, nous trouvons une autre allusion énigmatique dans le psaume 110 au verset 4 : « l’Eternel l’a juré et Il ne se rétractera pas : « tu es prêtre pour toujours à la manière de Melchisédek » ».

En fonction de cette brève approche, il semblerait difficile de s’attendre à ce que mention soit faite de Melchisédek dans le Nouveau Testament ; eh bien, vous auriez tort ! Il est fait plus mention de Melchisédek dans le Nouveau Testament que dans l’Ancien ! L’auteur de la « Lettre aux Hébreux » eut une puissante révélation à ce sujet. Cet auteur inconnu écrivit cette lettre dans le but d’expliquer qui était Jésus, et ce qu’il avait accompli par sa vie, sa mort et sa résurrection. Dans le chapitre 1, il compare Jésus aux anges et le montre comme supérieur à eux ; au chapitre 3, il compare Jésus à Moïse, et au chapitre 4 à Josué, puis, au chapitre 5 à Aaron. Dans chaque comparaison, Jésus est le plus grand. Ensuite, l’auteur soulève un problème. Il y avait deux grands services dans l’ancien Israël : le service du roi et le service du grand prêtre. Le roi venait toujours de la tribu de Juda et le grand prêtre de la tribu de Lévi. Jésus descendait de la tribu de Juda, avec pour ancêtre le roi David et cette position le qualifiait pour être roi. Bien évidemment, il ne pouvait aussi venir de la tribu de Lévi. Comment pouvait-il alors être qualifié de grand prêtre ?

L’auteur de cette Lettre a pu passer une nuit blanche à essayer de résoudre ce problème. Il a grandi avec la connaissance que seuls les Lévites pouvaient être prêtres, et il savait que Jésus n’était pas un lévite. Alors, Dieu lui fit part d’une révélation. Il se rappela ces mots du psaume 110 : « L’Eternel l’a juré et Il ne se rétractera pas : tu es prêtre pour toujours à la manière de Melchisédek ». Il s’agit d’une autre prêtrise ! Jésus pouvait-il être prêtre selon la lignée de Melchisédek ?

En quoi consistait cette autre prêtrise ? Et qui était ce Melchisédek ? Les prêtres lévitiques étaient partout. Chacun savait cela à leur propos. Tout comme de nos jours, les prêtres de l’Eglise catholique romaine sont dans plusieurs pays ou peut-être les prêtres brahmanistes aux Indes ! Mais pourquoi aucun prêtre de Melchisédek ? Il y en avait-il ?

La réponse à ces questions se trouve dans Genèse chapitre 14. Examinons-le à nouveau. Nous y découvrons qu’Abraham rencontra Melchisédek au retour d’une bataille dans laquelle il sauva Lot. Et Melchisédek, roi de Salem, fit apporter du pain et du vin. Il était prêtre du Dieu Très Haut. Il bénit Abram en disant : « qu’Abram soit béni par le Dieu Très Haut, le maître du ciel et de la terre. Béni soit le Dieu Très Haut qui a livré tes ennemis entre tes mains ! ». Abram lui donna la dîme de tout.

Tout d’abord, l’auteur savait que Melchisédek était prêtre du Dieu le plus grand ou « El Elyon » comme son nom l’indique en hébreu. Il vit aussi que Melchisédek était plus grand et supérieur à Lévi, du fait qu’Abram, ancêtre de Lévi, lui donna la dîme de tous ses biens. Dans la Lettre aux Hébreux, chapitre 7, versets 4 à 7, nous lisons : « Remarquer quelle est la grandeur de ce personnage, puisque le patriarche Abraham lui a même donné le dixième de son butin. D’après la loi, ceux des descendants de Lévi qui remplissent la fonction de prêtre ont l’ordre de prélever la dîme sur le peuple, c’est-à-dire sur leurs frères qui sont pourtant issus d’Abraham. Mais Melchisédek , bien que ne figurant pas dans leur généalogie, a prélevé la dîme sur Abraham et il a béni celui qui avait les promesses. Or, indiscutablement, c’est l’inférieur qui est béni par le supérieur ». Ainsi, il apparaît clairement que la prêtrise de Melchisédek était plus haute que celle des Lévites.

Le problème était résolu ! Jésus fut établi « grand prêtre pour toujours à la manière de Melchisédek » (Hébreux chapitre 6, verset 20).

Le seigneur Jésus

 

Le seigneur Jésus dans Le Seigneur Jésus Le-Maître-Jésus-203x300

Le Maître Jésus

Le Maître Jésus

Sananda, Aussi connu sous le nom de Jésus, il est le maître du sixième rayon. Jésus est le Maître de la Fréquence Mère Rouge. Il fait partie de la sixième sphère qui impulse les meneurs religieux et leur permet de trouver l’inspiration de « l’appel d’en haut ».  Jésus a une mission de première importance dans nos plans d’incorporation. Il est chargé de nous démontrer l’effectivité de la confiance corps-esprit. Son premier message incarne l’esprit de la matière. Ceci représente la finalité de tous nos cycles d’incarnation : la verticalité de l’homme, les pieds sur la terre et la tête dans les étoiles. Le Christ universel est individualisé pour chacun d’entre nous comme notre Moi supérieur le plus haut. On peut imaginer notre Moi supérieur le plus haut comme notre Christ intérieur, car il représente notre potentiel pour comprendre Dieu et devenir un avec lui.

Au début de l’ère des poissons, il y a 2000 ans, Jésus, fils de Marie et de Joseph, s’incarna en Galilée. Après de nombreuses études ésotériques, il devint le grand maître de l’amour et de la guérison. Le Dieu Christ  s’incarna  en lui  juste après son baptême dans le Jourdain et devint Jésus-Christ. Il enseignait aux hommes l’état christique supérieur présent en chacun et comment faire pour devenir comme lui. Il choisit de libérer les hommes de leur état de pêcheurs permanents par sa propre mort et ainsi de permettre d’ascensionner au lieu de toujours se réincarner pour libérer le karma. Ressuscité trois jours après sa mort, il se présenta pendant un certain temps à ses disciples pour leur montrer la réalité de la vie éternelle et de l’ascension. Il est actuellement le grand instructeur du monde avec le Maître Kuthumi.

Le Commandant Ashtar Shéran

Cdt Ashtar Shéran

Le Commandant Ashtar Shéran ou Maître Lenduce

Invisible aux terriens et pourtant si présente et active, dans l’amour et le respect de la vie ! Sous le commandement du commandant Ashtar Shéran Ambassadeur de la paix intergalactique et responsable cosmique de l’ascension planétaire de la terre et de sa galaxie.

Le commandant ASHTAR (Ash = berger) est un être de lumière, porteur de l’amour universel divin, issu de la planète Métharia du système solaire de l’Alpha Centaure.

Il est membre de la Prêtrise  de l’ordre de Melchisedek

Il est le chef de la confédération galactique englobant de nombreuses planètes de systèmes solaires différents. Reconnaissant la toute puissance de DIEU Père/Mère et sous la hiérarchie de SANANDA connu en tant que JESUS christ cosmique, lui même sous les ordres de MAITREYA le christ planétaire, Il dirige la division spaciale de la grande fraternité blanche universelle et coordonne les activités de tous les vaisseaux célestes de la flotte galactique (venus d’Orion, d’Arctarus, des Pléiades, d’Andromède et de bien d’autres endroits) qui travaillent pour sauver la Terre et la conduire à son ascension en quatrième et cinquième dimension.

Maître Hilarion

 

 Maître Hilarion dans Maître Ascensionné Hilarion Maître-Hilarion

Maître Hilarion

Le Maître Hilarion

Maître du 5e rayon. Hilarion est présenté par les théosophes comme le maître ascensionné du cinquième rayon, dit « rayon émeraude ». Hilarion est une haute entité du plan éthérique, un maître ascensionné de même rang que son frère Sananda (Jésus). Il s’est adressé à plusieurs reprises à l’humanité à travers des canaux divers, afin de projeter une lumière sur la véritable nature de l’homme, sa place dans l’univers et les différentes étapes de son évolution.

Le Maître Ascensionné Afra

 

Le Maître Ascensionné Afra dans Maître Ascensionné AFRA Le-Maître-Afra

Le Maître Afra

 

Le Maître AFRA

Afra El Goeb M Talah. Premier maître ascensionné africain. Maître ascensionné d’Afrique noire. Il vivait sur terre il y a fort longtemps. Il est un des rares êtres noirs à avoir ascensionné. Il vient effectivement de la race dite « bleue », connue sur Urantia Gaïa (terre) il y a plus de cinq cent mille années.

Afra est le patron de l’Afrique et de la race noire. Afra est le premier membre de la race noire à avoir fait son ascension.

Il y a fort longtemps de cela, il sacrifia nom et réputation pour parrainer un vaste continent et un peuple puissant. Lorsque Afra fit son ascension, il demanda d’être appelé simplement «un frère», ou frater en latin. Et alors, le nom «un frère» devint Afra. La race noire faisait partie à son origine de ce qu’on appelait la race bleue et la race violette. Leur peau avait effectivement une teinte bleue ou violette.

Ces âmes vivaient dans une civilisation spirituellement avancée qui existait sur le continent d’Afrique. Chaque nation est appelée par Dieu à manifester une vertu spécifique ou à accomplir une certaine destinée. Les membres de ce que l’on connaît comme la race noire furent envoyés à la terre pour maîtriser les qualités du pouvoir de Dieu, sa volonté et sa foi (sur le rayon bleu) et les qualités de la liberté de Dieu, la justice et la miséricorde (sur le rayon violet).

Afra vivait il y a 500 000 ans lorsque les gens de cette ancienne civilisation eurent atteint la croisée des chemins. Des extraterrestres et des anges déchus qui avaient envahi la terre divisèrent les gens. Bon, ceci peut ressembler à de la fiction. Mais la vérité est souvent plus étrange que la fiction. Ces mauvais anges entreprirent de détruire les races bleue et violette. Ils renversèrent les rituels autrefois sacrés et les formes d’art de ce peuple. Ils ouvrirent la porte à la sorcellerie, le vaudou et la magie noire. Ils tournèrent le peuple vers la haine, la superstition et la recherche du pouvoir. Tandis que les gens détournaient leur attention de leur Présence Divine, ils devinrent de plus en plus vulnérables aux tactiques de division pour régner des anges déchus. La nation africaine se divisa par les factions en guerre de ses tribus. Les gens perdaient la bataille spirituelle entre les forces de lumière et des ténèbres en eux-mêmes.

Et leur division, à la fois intérieure et extérieure a permis qu’ils soient asservis par les extraterrestres. Voyant la condition critique de son peuple, Afra s’incarna parmi eux pour les secourir. Premièrement, il localisa cette qualité manquante qui était le talon d’Achille de son peuple. Pour parler de façon allégorique, ils suivirent l’exemple de Caïn plutôt que de suivre l’exemple d’Abel. Lorsque le Seigneur demanda aux gens d’Afra s’ils étaient prêts à donner leur vie pour leurs amis, leur réponse fut la même que celle de Caïn: «Suis-je le gardien de mon frère?» Vous vous rappellerez que Dieu agréa Abel et son offrande. Mais il n’agréa pas Caïn et son offrande.

Comme le raconte la Genèse, Caïn en fut très irrité et eut le visage abattu. Yahvé dit à Caïn: «Pourquoi es-tu irrité et pourquoi ton visage est-il abattu? Si tu es bien disposé, ne relèveras-tu pas la tête? Mais si tu n’es pas bien disposé, le péché n’est-il pas à ta porte?» Et Caïn parla avec Abel, son frère. Et il arriva qu’alors qu’ils étaient en pleine campagne, Caïn se jeta sur son frère Abel et le tua.

Et le Seigneur dit à Caïn: «Où est ton frère Abel?» Il répondit: «Je ne sais pas. Suis-je le gardien de mon frère?» Celui qui répond non à cette question se consacre à son propre ego et ne sera jamais le gardien de son frère. Et éventuellement, l’étincelle divine qui est en lui, la triple flamme, mourra.

Afra savait que beaucoup parmi son peuple avaient perdu leur triple flamme, tout comme aujourd’hui beaucoup de noirs autant que des blancs la perdent à cause de la colère. Ils auraient à suivre un sentier de fraternité. Ils devraient avoir soin les uns des autres. La seule façon qu’il pouvait leur enseigner à être les frères de tous était d’être le frère de tous lui-même. Et à cause de cela il fut crucifié par son propre peuple. Il fut le Christ parmi eux mais ils ne le savaient point. Ils étaient aveuglés par leur avidité pour le pouvoir.

 

Formulaire de contact

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message :
Vous mettre en copie (CC)
 
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée sur le site

  • mai 2012
    L Ma Me J V S D
        juin »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  

alessecaca |
fexofenadineca |
Nonvide28 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Omra2012
| Peleenterresainte2012
| IMAM REZA (p)