• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 8 mai 2012

Archive pour le 8 mai, 2012

Le Grand Prêtre Melchisédek

 

Le Grand Prêtre Melchisédek dans Le Grand Prêtre Melchisédek Le-Maître-Melchisédek1-218x300

Le Grand Maître Melchisédek

Le Grand Prêtre Melchisédek

Melchisédek n’est pas l’une des vingt personnalités les plus connues de l’Ancien Testament ! Son nom est mentionné seulement deux fois. Nous en trouvons un bref récit dans Genèse chapitre 14, versets 18 à 20 : « Melchisédek, roi de Salem, fit apporter du pain et du vin: il était sacrificateur du Dieu Très-Haut. Il bénit Abram, et dit: Béni soit Abram par le Dieu Très-Haut, maître du ciel et de la terre! Béni soit le Dieu Très-Haut, qui a livré tes ennemis entre tes mains! Et Abram lui donna la dîme de tout. » Puis, nous trouvons une autre allusion énigmatique dans le psaume 110 au verset 4 : « l’Eternel l’a juré et Il ne se rétractera pas : « tu es prêtre pour toujours à la manière de Melchisédek » ».

En fonction de cette brève approche, il semblerait difficile de s’attendre à ce que mention soit faite de Melchisédek dans le Nouveau Testament ; eh bien, vous auriez tort ! Il est fait plus mention de Melchisédek dans le Nouveau Testament que dans l’Ancien ! L’auteur de la « Lettre aux Hébreux » eut une puissante révélation à ce sujet. Cet auteur inconnu écrivit cette lettre dans le but d’expliquer qui était Jésus, et ce qu’il avait accompli par sa vie, sa mort et sa résurrection. Dans le chapitre 1, il compare Jésus aux anges et le montre comme supérieur à eux ; au chapitre 3, il compare Jésus à Moïse, et au chapitre 4 à Josué, puis, au chapitre 5 à Aaron. Dans chaque comparaison, Jésus est le plus grand. Ensuite, l’auteur soulève un problème. Il y avait deux grands services dans l’ancien Israël : le service du roi et le service du grand prêtre. Le roi venait toujours de la tribu de Juda et le grand prêtre de la tribu de Lévi. Jésus descendait de la tribu de Juda, avec pour ancêtre le roi David et cette position le qualifiait pour être roi. Bien évidemment, il ne pouvait aussi venir de la tribu de Lévi. Comment pouvait-il alors être qualifié de grand prêtre ?

L’auteur de cette Lettre a pu passer une nuit blanche à essayer de résoudre ce problème. Il a grandi avec la connaissance que seuls les Lévites pouvaient être prêtres, et il savait que Jésus n’était pas un lévite. Alors, Dieu lui fit part d’une révélation. Il se rappela ces mots du psaume 110 : « L’Eternel l’a juré et Il ne se rétractera pas : tu es prêtre pour toujours à la manière de Melchisédek ». Il s’agit d’une autre prêtrise ! Jésus pouvait-il être prêtre selon la lignée de Melchisédek ?

En quoi consistait cette autre prêtrise ? Et qui était ce Melchisédek ? Les prêtres lévitiques étaient partout. Chacun savait cela à leur propos. Tout comme de nos jours, les prêtres de l’Eglise catholique romaine sont dans plusieurs pays ou peut-être les prêtres brahmanistes aux Indes ! Mais pourquoi aucun prêtre de Melchisédek ? Il y en avait-il ?

La réponse à ces questions se trouve dans Genèse chapitre 14. Examinons-le à nouveau. Nous y découvrons qu’Abraham rencontra Melchisédek au retour d’une bataille dans laquelle il sauva Lot. Et Melchisédek, roi de Salem, fit apporter du pain et du vin. Il était prêtre du Dieu Très Haut. Il bénit Abram en disant : « qu’Abram soit béni par le Dieu Très Haut, le maître du ciel et de la terre. Béni soit le Dieu Très Haut qui a livré tes ennemis entre tes mains ! ». Abram lui donna la dîme de tout.

Tout d’abord, l’auteur savait que Melchisédek était prêtre du Dieu le plus grand ou « El Elyon » comme son nom l’indique en hébreu. Il vit aussi que Melchisédek était plus grand et supérieur à Lévi, du fait qu’Abram, ancêtre de Lévi, lui donna la dîme de tous ses biens. Dans la Lettre aux Hébreux, chapitre 7, versets 4 à 7, nous lisons : « Remarquer quelle est la grandeur de ce personnage, puisque le patriarche Abraham lui a même donné le dixième de son butin. D’après la loi, ceux des descendants de Lévi qui remplissent la fonction de prêtre ont l’ordre de prélever la dîme sur le peuple, c’est-à-dire sur leurs frères qui sont pourtant issus d’Abraham. Mais Melchisédek , bien que ne figurant pas dans leur généalogie, a prélevé la dîme sur Abraham et il a béni celui qui avait les promesses. Or, indiscutablement, c’est l’inférieur qui est béni par le supérieur ». Ainsi, il apparaît clairement que la prêtrise de Melchisédek était plus haute que celle des Lévites.

Le problème était résolu ! Jésus fut établi « grand prêtre pour toujours à la manière de Melchisédek » (Hébreux chapitre 6, verset 20).

Le seigneur Jésus

 

Le seigneur Jésus dans Le Seigneur Jésus Le-Maître-Jésus-203x300

Le Maître Jésus

Le Maître Jésus

Sananda, Aussi connu sous le nom de Jésus, il est le maître du sixième rayon. Jésus est le Maître de la Fréquence Mère Rouge. Il fait partie de la sixième sphère qui impulse les meneurs religieux et leur permet de trouver l’inspiration de « l’appel d’en haut ».  Jésus a une mission de première importance dans nos plans d’incorporation. Il est chargé de nous démontrer l’effectivité de la confiance corps-esprit. Son premier message incarne l’esprit de la matière. Ceci représente la finalité de tous nos cycles d’incarnation : la verticalité de l’homme, les pieds sur la terre et la tête dans les étoiles. Le Christ universel est individualisé pour chacun d’entre nous comme notre Moi supérieur le plus haut. On peut imaginer notre Moi supérieur le plus haut comme notre Christ intérieur, car il représente notre potentiel pour comprendre Dieu et devenir un avec lui.

Au début de l’ère des poissons, il y a 2000 ans, Jésus, fils de Marie et de Joseph, s’incarna en Galilée. Après de nombreuses études ésotériques, il devint le grand maître de l’amour et de la guérison. Le Dieu Christ  s’incarna  en lui  juste après son baptême dans le Jourdain et devint Jésus-Christ. Il enseignait aux hommes l’état christique supérieur présent en chacun et comment faire pour devenir comme lui. Il choisit de libérer les hommes de leur état de pêcheurs permanents par sa propre mort et ainsi de permettre d’ascensionner au lieu de toujours se réincarner pour libérer le karma. Ressuscité trois jours après sa mort, il se présenta pendant un certain temps à ses disciples pour leur montrer la réalité de la vie éternelle et de l’ascension. Il est actuellement le grand instructeur du monde avec le Maître Kuthumi.

Le Commandant Ashtar Shéran

Cdt Ashtar Shéran

Le Commandant Ashtar Shéran ou Maître Lenduce

Invisible aux terriens et pourtant si présente et active, dans l’amour et le respect de la vie ! Sous le commandement du commandant Ashtar Shéran Ambassadeur de la paix intergalactique et responsable cosmique de l’ascension planétaire de la terre et de sa galaxie.

Le commandant ASHTAR (Ash = berger) est un être de lumière, porteur de l’amour universel divin, issu de la planète Métharia du système solaire de l’Alpha Centaure.

Il est membre de la Prêtrise  de l’ordre de Melchisedek

Il est le chef de la confédération galactique englobant de nombreuses planètes de systèmes solaires différents. Reconnaissant la toute puissance de DIEU Père/Mère et sous la hiérarchie de SANANDA connu en tant que JESUS christ cosmique, lui même sous les ordres de MAITREYA le christ planétaire, Il dirige la division spaciale de la grande fraternité blanche universelle et coordonne les activités de tous les vaisseaux célestes de la flotte galactique (venus d’Orion, d’Arctarus, des Pléiades, d’Andromède et de bien d’autres endroits) qui travaillent pour sauver la Terre et la conduire à son ascension en quatrième et cinquième dimension.

Maître Hilarion

 

 Maître Hilarion dans Maître Ascensionné Hilarion Maître-Hilarion

Maître Hilarion

Le Maître Hilarion

Maître du 5e rayon. Hilarion est présenté par les théosophes comme le maître ascensionné du cinquième rayon, dit « rayon émeraude ». Hilarion est une haute entité du plan éthérique, un maître ascensionné de même rang que son frère Sananda (Jésus). Il s’est adressé à plusieurs reprises à l’humanité à travers des canaux divers, afin de projeter une lumière sur la véritable nature de l’homme, sa place dans l’univers et les différentes étapes de son évolution.

Le Maître Ascensionné Afra

 

Le Maître Ascensionné Afra dans Maître Ascensionné AFRA Le-Maître-Afra

Le Maître Afra

 

Le Maître AFRA

Afra El Goeb M Talah. Premier maître ascensionné africain. Maître ascensionné d’Afrique noire. Il vivait sur terre il y a fort longtemps. Il est un des rares êtres noirs à avoir ascensionné. Il vient effectivement de la race dite « bleue », connue sur Urantia Gaïa (terre) il y a plus de cinq cent mille années.

Afra est le patron de l’Afrique et de la race noire. Afra est le premier membre de la race noire à avoir fait son ascension.

Il y a fort longtemps de cela, il sacrifia nom et réputation pour parrainer un vaste continent et un peuple puissant. Lorsque Afra fit son ascension, il demanda d’être appelé simplement «un frère», ou frater en latin. Et alors, le nom «un frère» devint Afra. La race noire faisait partie à son origine de ce qu’on appelait la race bleue et la race violette. Leur peau avait effectivement une teinte bleue ou violette.

Ces âmes vivaient dans une civilisation spirituellement avancée qui existait sur le continent d’Afrique. Chaque nation est appelée par Dieu à manifester une vertu spécifique ou à accomplir une certaine destinée. Les membres de ce que l’on connaît comme la race noire furent envoyés à la terre pour maîtriser les qualités du pouvoir de Dieu, sa volonté et sa foi (sur le rayon bleu) et les qualités de la liberté de Dieu, la justice et la miséricorde (sur le rayon violet).

Afra vivait il y a 500 000 ans lorsque les gens de cette ancienne civilisation eurent atteint la croisée des chemins. Des extraterrestres et des anges déchus qui avaient envahi la terre divisèrent les gens. Bon, ceci peut ressembler à de la fiction. Mais la vérité est souvent plus étrange que la fiction. Ces mauvais anges entreprirent de détruire les races bleue et violette. Ils renversèrent les rituels autrefois sacrés et les formes d’art de ce peuple. Ils ouvrirent la porte à la sorcellerie, le vaudou et la magie noire. Ils tournèrent le peuple vers la haine, la superstition et la recherche du pouvoir. Tandis que les gens détournaient leur attention de leur Présence Divine, ils devinrent de plus en plus vulnérables aux tactiques de division pour régner des anges déchus. La nation africaine se divisa par les factions en guerre de ses tribus. Les gens perdaient la bataille spirituelle entre les forces de lumière et des ténèbres en eux-mêmes.

Et leur division, à la fois intérieure et extérieure a permis qu’ils soient asservis par les extraterrestres. Voyant la condition critique de son peuple, Afra s’incarna parmi eux pour les secourir. Premièrement, il localisa cette qualité manquante qui était le talon d’Achille de son peuple. Pour parler de façon allégorique, ils suivirent l’exemple de Caïn plutôt que de suivre l’exemple d’Abel. Lorsque le Seigneur demanda aux gens d’Afra s’ils étaient prêts à donner leur vie pour leurs amis, leur réponse fut la même que celle de Caïn: «Suis-je le gardien de mon frère?» Vous vous rappellerez que Dieu agréa Abel et son offrande. Mais il n’agréa pas Caïn et son offrande.

Comme le raconte la Genèse, Caïn en fut très irrité et eut le visage abattu. Yahvé dit à Caïn: «Pourquoi es-tu irrité et pourquoi ton visage est-il abattu? Si tu es bien disposé, ne relèveras-tu pas la tête? Mais si tu n’es pas bien disposé, le péché n’est-il pas à ta porte?» Et Caïn parla avec Abel, son frère. Et il arriva qu’alors qu’ils étaient en pleine campagne, Caïn se jeta sur son frère Abel et le tua.

Et le Seigneur dit à Caïn: «Où est ton frère Abel?» Il répondit: «Je ne sais pas. Suis-je le gardien de mon frère?» Celui qui répond non à cette question se consacre à son propre ego et ne sera jamais le gardien de son frère. Et éventuellement, l’étincelle divine qui est en lui, la triple flamme, mourra.

Afra savait que beaucoup parmi son peuple avaient perdu leur triple flamme, tout comme aujourd’hui beaucoup de noirs autant que des blancs la perdent à cause de la colère. Ils auraient à suivre un sentier de fraternité. Ils devraient avoir soin les uns des autres. La seule façon qu’il pouvait leur enseigner à être les frères de tous était d’être le frère de tous lui-même. Et à cause de cela il fut crucifié par son propre peuple. Il fut le Christ parmi eux mais ils ne le savaient point. Ils étaient aveuglés par leur avidité pour le pouvoir.

 

Formulaire de contact

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message : (oblig.)
Vous mettre en copie (CC)
 
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée sur le site

  • mai 2012
    L Ma Me J V S D
        juin »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  

alessecaca |
fexofenadineca |
Nonvide28 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Omra2012
| Peleenterresainte2012
| IMAM REZA (p)