• Accueil
  • > La HAUTE ECOLE DE L'ATLANTIDE et la KABBALE

Archive pour 'La HAUTE ECOLE DE L’ATLANTIDE et la KABBALE'

Entre dans la Matrice, maintenant

Matrice de la création

HESA

Haute Ecole des Sciences de l’Atlantide

 

Le début des cours à HESA est ramené au  Mercredi, 3 Août 2016

Nous lisons quelques fois des discours d’une certaine catégorie de personnes qui pensent que les Africains noirs sont des paresseux et des minables qui passent la quasi-totalité de leur temps à s’accoupler. Les noirs eux-mêmes, ont fini par se convaincre  qu’ils sont indésirables à cause de la couleur de leur peau.

Mais la vérité est ailleurs. Parce que l’argument de la couleur de peau est léger et sans fondement. Tout comme il est inutilement insultant de dire que les Africains noirs sont des gros paresseux. Il est aussi inconcevable de traiter de paresseux  un peuple qui a subi l’esclavage,  qui a travaillé dur, sans relâche et sans salaire, sous le soleil et sous la pluie durant des siècles dans des plantations de coton et de canne à sucre et où sais- je encore, sans jamais rechigner à la tâche.

Le travail des noirs sans compensation financière est  l’une des causes de la prospérité de l’économie Américaine et Occidentale. Si vous faites travailler, ne serait-ce qu’une dizaine de personnes dans votre entreprise sans leur verser le moindre salaire, durant une dizaine d’année, il va de soi que vous deveniez riche et prospère. Or, il s’agit dans cette tragédie noire, de plus de cent millions d’individus réduits en esclavage durant plusieurs siècles. Faites en la comptabilité, si on considère que la rémunération mensuelle individuelle d’un esclave est de 1USD $ ancien.

Les noirs ont subi également la colonisation et le travail forcé. Et aujourd’hui encore, beaucoup d’Africains se tue à la tâche pour subvenir au besoin de leur famille sans rien demander à personne.

Malgré la grande souffrance et humiliation que l’homme Africain noir a subie durant des siècles et continue de subir encore de nos jours, les Africains se suicident rarement face à des épreuves, car ils croient en un lendemain meilleur  et cela traduit leur forte espérance pour l’avenir.

Comparativement, le taux de suicide est très élevé  en Occident et en Asie et bien plus encore ailleurs, souvent même pour des causes mineures. Si ces peuples s’étaient retrouvés à la place des Africains noirs, ils se seraient tous suicidés. Parce que des inconscients auraient choisi la voie du suicide collectif que d’affronter jour et nuit la réalité de l’esclavage.  L’homme  noir est un résistant de l’existence, il s’accroche, même quand tout semble perdu pour lui car il a un mental très fort et le suicide ne fait pas partie de sa culture.

En outre, la couleur de la peau ne signifie rien de nos jours, car ce qui prime c’est le matériel c’est-à-dire l’Argent.

L’humanité va vers un monde où les contacts physiques seront minimisés car tout peut s’acheter ou se vendre aujourd’hui à distance sans voir le visage du vendeur ou de l’acheteur, uniquement avec les moyens de paiement électronique et de téléphone portable. Même les prières et énergies de guérison sont maintenant envoyées à distance par le système de guérison de la 5e dimension. Et ces transferts d’énergie de guérison sont d’une efficacité incommensurable. Personne ne voudra savoir quelle est la couleur de peau du client ou du vendeur, mais l’essentiel est que les transactions se passent bien et que chacun y trouve satisfaction.

L’homme noir est pauvre et c’est un euphémisme de le dire. Personne au monde n’aime les gens pauvres, même dans les villages et hameaux les plus reculés, voire au sein de certaines familles. Que vous soyez blancs, noirs, rouges, jaunes ou verts, si vous êtes pauvres et indigents, vous recevrez le même accueil hostile partout dans le monde.

Il y a encore un temps, les chinois et autres asiatiques étaient des peuples stigmatisés, mais aujourd’hui, ils sont respectés partout dans le monde. L’armée chinoise commence à opérer en dehors de son propre territoire  et il y a même des compagnies charters qui emmènent des touristes chinois et asiatiques en Europe et partout ailleurs dans le monde. Les chinois et leurs frères asiatiques sont devenus riches, donc ils ont acquis le respect des autres peuples.

Mais à quand les compagnies charters pour les touristes Africains ? Car les touristes et les compagnies charters sont le reflet d’un peuple évolué et prospère.

A titre d’exemple : 130 millions de touristes chinois voyagent chaque année  hors des frontières de la Chine. Le tourisme représente 10% du PIB Mondial et génère 278 Millions d’emplois directs dans le monde (Source : Chaine de télévision CCTV ; journal de 19h du  Vendredi 20 Mai 2016)

La pauvreté des Africains noirs, d’où qu’ils vivent, en Afrique, aux USA, en Europe, en Haïti, au Brésil, etc. … ne peut se définir par une paresse collective, mais s’explique par le fait qu’ils n’ont pas encore acquis les vraies valeurs spirituelles, c’est à dire la science. Donc, la méthode et la discipline  leur font défauts pour s’élever et acquérir le respect des autres. Parce que la méthode et la discipline proviennent de la science spirituelle. L’homme noir n’a donc, ni la méthode, ni la discipline intérieure. Tout le monde s’agite dans son propre désordre et chaos, espérant trouver la solution. Mais la solution qu’il cherche tant et désespérément provient elle – même de la science, donc de la méthode et de la discipline car le désordre intérieur génère la pauvreté et l’indigence. Toute insatisfaction correspond à un degré d’ignorance car la pauvreté est une question d’obscurité intérieure. Et, l’homme impatient n’a aucune discipline en lui, car toute méthode repose sur la patience et la connaissance.

Parce qu’enfin de compte, le résultat à obtenir dans la vie de tout peuple et de tout un chacun, dépendra toujours du niveau de connaissance, de la méthode utilisée et de la discipline qu’on se définit à soi.

 Les autres peuples ont peur de l’indigence des africains, il faut le dire ainsi. Et, pour les rabaisser davantage, on leur attribue très souvent la paternité des maladies graves tels le VIH Sida, l’Ebola etc.…

Les pauvres et autres indigents constituent un potentiel danger pour ceux qui ont leur vie et leurs biens à défendre. Les gens devraient avoir le courage le dire, car la peau sombre est en effet associée à un état d’indigence.  Et, c’est aux noirs d’effacer cette image dégradante dans la conscience collective de ce monde.

L’homme noir devrait éviter de raisonner sur l’apparence des choses. La peau noire, vue sous l’angle esthétique,  a une très belle texture ferme et fait ressortir la brillance de l’or et l’éclat du diamant. L’homme noir, il est beau, solide, robuste et résistant naturellement. Secrètement, la race blanche envie le noir sur le plan esthétique. Le noir a un corps plein d’énergies. Les postérieurs très fermes des Africaines et bien d’autres parties du corps noir  plaisent  beaucoup à la race blanche. Les stars féminines occidentales veulent toutes ressembler aux Africaines. Parce qu’eux aussi, ont  en horreur certaines parties de leur propre corps car leur peau blanche est très irritable, et exige trop de soins et de moyens financiers.

Demandez-vous pourquoi,  personne ne souhaite ressembler  esthétiquement aux chinois et autres asiatiques, malgré tout le respect qu’ils ont acquis ?

Ce qui est en cause chez l’homme noir, n’est ni la couleur noire de sa peau, ni sa culture Africaine, mais son état d’indigence chronique.

Pour briser l’image dégradant du noir, ce n’est pas quelques  politiciens Africains véreux qui s’enrichissent sur le dos des peuples Africains  qui peuvent changer la donne. Il faut un mouvement d’ensemble où une grande partie d’Africains noirs deviennent des créateurs de richesse et non de viles profiteurs ou quémandeurs d’expédients des autres. Par exemple comme en Chine, où presque chaque famille chinoise a sa propre petite entreprise ou artisanat   qui exporte à travers le monde via certains sites internet très côtés.

Mais si de façon originelle, Dieu n’a pas donné la science au peuple noir pour qu’il puisse s’élever  de lui-même, cela ne constitue pas pour autant  une discrimination de sa part car les autres peuples qui  dominent aujourd’hui l’homme à la peau sombre, ont appris durant des siècles avec patience et se sont donnés les moyens de leurs instructions spirituelles, culturelles et scientifiques.

Le vrai drame des noirs, c’est qu’ils aiment trop s’amuser et ne lisent pas beaucoup les livres qu’ils devraient lire, soit, parce qu’ils sont absorbés, pour la plupart, par des soucis existentiels, soit parce qu’ils sont remplis d’obscurité et choisissent de s’adonner aux pratiques de l’obscurantisme tels que le vaudou et la  sorcellerie de campagne et maintenant à la franc-maçonnerie.

Aux pratiques de l’obscurantisme, s’ajoute également de nos jours, la pratique abusive et aveugle de la religion. On a l’impression que ce sont les Noirs qui ont écrits les livres saints ou qui ont apporté les évangiles dans le monde, tellement ils exagèrent. Ces adeptes des religions se comportent comme des troupeaux d’abrutis qui passent leur temps à produire du bruit, ça se voit qu’ils n’y comprennent pas grand-chose.

L’être humain a besoin de foi pour s’approcher de Dieu  mais la sainte bible elle-même dit que la charité (l’amour) est plus grande que la foi.  Or l’amour est la force créatrice de toutes les choses de Dieu le père. L’amour se définissant ici comme étant vérité, lumière et connaissance.

Car il est plus facile pour un homme de réussir dans la vie à partir de ses connaissances qu’avec sa foi. Ceux qui espèrent simplement en leur foi n’ont aucune capacité réelle de se réaliser eux – mêmes. Ceux qui ont la connaissance agissent en connaissance de cause alors que ceux qui espèrent en leur foi agissent dans l’obscurité, en parfait aveugle. Nul ne peut bâtir une affaire sérieuse en comptant uniquement sur sa foi, mais  on peut se construire une vie stable et solide à partir de ses expériences et de ses connaissances. Il y a trop de souffrance à endurer pour ceux qui agissent simplement par la foi. La foi seule n’octroie pas tout, il faut la connaissance en plus, beaucoup de gens sont morts avec leur foi sans rien obtenir de la vie.

 Les connaissances sont comme des ancrages et des points de repère ou des balises que l’on installe en soi pour se situer en cas de tempête ou de déluge dans la vie. Dans le livre de Noé, Dieu parle des sommets des monts Ararat comme un  point d’ancrage qui a servi à stabiliser l’arche. Sans cet ancrage, l’arche de Noé se serait perdue sur la surface des flots en furie. C’ est pourquoi, Dieu insiste que les humains accèdent à la connaissance pour se prémunir des épreuves de la vie. L’arche est la symbolique biblique du cœur des humains avec les nombreux animaux agréables et féroces à l’intérieur et les sommets des monts Ararat sont la symbolique biblique de la connaissance stabilisante et salvatrice. On peut dire que les connaissances sauvent l’homme plus que sa foi, car beaucoup de connaissance rassure et augmente l’assurance en soi et en Dieu.

Il est indéniable que certaines religions sauvent les âmes et protègent leurs fidèles, pour ceux qui ont la foi véritable, des attaques des esprits maléfiques, mais, cela est-il suffisant pour la réalisation totale d’un homme ?

Cela est-il suffisant pour qu’un peuple se lève au rang des autres et pour qu’il gagne leur respect ?

Ne sommes-nous pas ici sur terre pour nous réaliser sur tous les plans ? Bien sûre que je veux parler des plans spirituels, intellectuels et matériels (prospérité).

La floraison des Eglises  en Afrique noire, s’expliquent par le fait que l’homme noir est plus engagé dans la lutte contre les esprits maléfiques (sorcellerie) que la création de richesse. Les attaques des sorciers le préoccupent plus que tout le reste et il dépense toute son énergie mentale à lutter contre ce fléau Africain.

Mais les sorciers n’attaquent que ceux qui sont remplis d’obscurité c’est-à-dire, ceux qui n’ont pas de véritables connaissances spirituelles, et qui ont emmagasiné dans leur esprit étroit, beaucoup de superstitions ethniques. Parce qu’en Afrique, les Sorciers sont les gardiens des lois, Us et Coutumes ethniques et veillent à leur application stricte et effective. Tout comme le sont les juges, les gendarmes et les policiers dans le système judiciaire d’un pays moderne et développé.

Pire encore, des Africains se livrent à  des rebellions et à des guerres fratricides pour le contrôle des richesses de leur pays, et les uns pensent à tord que si un des leurs prend le pouvoir, ils deviendront tous  riches. Mais en réalité, ils livrent leurs pays aux prédateurs économiques et aux autres peuples qui ont déjà acquis la science. Sans la science, tout ce que vous amasserez comme richesse, ne restera pas longtemps dans vos mains et vous ne bâtirez rien de durable.

Les Africains noirs pensent qu’il leur suffit d’avoir un bon diplôme pour réussir dans la vie, mais au bout du compte, ils se retrouvent désabusés. Des familles Africaines s’excitent de joie dès que leurs enfants entrent dans les universités, mais à la fin, leurs enfants reviennent agrandir le nombre de pauvres, vivants de petits boulots sans avenir.

Bien sûre que les diplômes représentent une échelle de valeur intellectuelle  pour définir et classifier les niveaux d’aptitude de chacun dans la société, mais par contre, ils n’ont aucune valeur de la méthode et de la discipline intérieures.

Les gens échouent dans leurs vies et deviennent pauvres parce qu’ils n’ont pas grande connaissance du contenu de leur existence, et principalement parce qu’ils utilisent les mauvaises méthodes par ignorance. Ceux qui encaissent des échecs, luttent tellement de toute leur force physique et mentale pour n’obtenir qu’un maigre résultat que leur santé en prend un grand coup. Par contre, il est possible d’agir avec efficacité, sur tous les éléments de la création, en tout temps et tout lieu à partir de solides connaissances spirituelles, même si on n a pas l’expérience pratique préalable. L’initié ne lutte pas avec sa force physique, ni avec son mental, il agit de manière ordonnée à travers son corps spirituel, dans un temps bien précis et en attend les retombées certaines.

Les gens, qu’ils soient diplômés d’Université ou pas, ont besoin de méthode et de discipline  spirituelles pour réussir dans la vie. Les diplômes académiques représentent dans la vie d’un homme une réalisation sur le plan intellectuel, cela est vrai, mais, il lui faudra en plus, la vraie science pour connaitre la méthode de sa propre réalisation matérielle (prospérité). On remarque d’ailleurs que certaines personnes ont un bon job souvent bien rémunéré, mais ils sont toujours en peine. Avoir  beaucoup d’argent en poche ou dans son compte bancaire ne produit aucun effet durable si on ne connait pas les méthodes spirituelles de la réussite. Au soir de la vie, on se rendra compte que rien n’a marché et qu’aucun projet n’a apporté le succès escompté et qu’on traine dans le corps, des maladies graves.

 Nul ne peut bâtir durablement s’il n’a pas la méthode et la discipline spirituelles enseignées par la sainte Kabbale. C’est-à-dire s’il n’a pas reçu les clés spirituelles et s’il n’est pas doté d’intelligence spirituelle, or l’intelligence spirituelle provient de la sainte kabbale hébraïque. Toutes les religions qu’elles soient judaïque, chrétienne, Musulmane, Bouddhiste, ou autres, ont été bâties durablement selon des clés spirituelles kabbalistiques. Toutes les religions fonctionnent selon la loi de la dynamique cosmique des principaux astres tels que la terre, la lune et le soleil. Tant que la terre et la lune tourneront autour du soleil, les religions attireront toujours les humains.  Même si la personne qui a crée ce dynamisme religieux, venait à mourir, son œuvre prendra toujours de l’ampleur, simplement parce que le prophète ou le maître a utilisé les mêmes principes et lois cosmiques que Dieu le père a utilisés pour créer le mouvement des astres et pour créer l’univers. Plus le temps passe, l’œuvre s’agrandie en attirant les consciences humaine vers elle. Les religions dureront aussi longtemps que la terre, la lune et le soleil existeront parce que leurs fondements spirituels sont indestructibles.

 Les religions sont très différentes des sectes religieuses. Les sectes disparaissent dès lors que son gourou meurt.

Et les Africains noirs sont comme des gourous qui meurent. Ils n’ont pas  les connaissances spirituelles nécessaires pour bâtir durablement. Même pour créer une ville millénaire, un pays indestructible ou une Entreprise Multinationale, les connaissances spirituelles en sont la garantie. Toutes les œuvres politiques et entrepreneuriales des noirs, sont comme de la pacotille ou des feuilles mortes qui s’envolent au moindre coup de vent. Ils sont très petits dans leur esprit à cause de l’ignorance. Les Entreprises Multinationales pour lesquelles, les occidentaux font très souvent des guerres à travers le monde entier sont en réalité de véritable entité spirituelle. Elles peuvent changer de noms, de pays ou de propriétaires mais leurs fondements spirituels demeureront.

 Le désordre et les aménagements  précaires s’installeront toujours dans un endroit bâti par une personne qui ne connaît aucunement les lois des astres. Regardez toutes les villes Africaines noires et les villes d’ailleurs et même en Afrique du Sud. Vous comprendrez la différence entre ce qui est construit par des gens qui savent et des gens qui ne savent pas grand-chose.

 Dans ces chaos intérieurs Africains, la vie de ceux qui semblent progresser, malgré tout, est souvent faite d’échecs et de désillusions. Parce que, si en dépit de tout, vous arrivez à avancer, sans la science, et donc sans la méthode et sans la discipline spirituelle, un jour les médecins diagnostiqueront des maladies graves dans votre corps. Tout simplement, parce que vos nombreuses démarches n’ont pas respecté les lois de la création divine. Car certaines maladies ne sont pas seulement la résultante d’une vie dissolue (ou péchés selon les religions), mais  d’un désordre intérieur ou d’une indiscipline spirituelle.

Ce qui revient à dire qu’il y a, en toute l’humanité, un défaut de connaissance des mécaniques de la dynamique cosmique. Or cette dynamique cosmique est la principale loi qui régit toutes les formes de vie sur la terre et dans l’Univers. Si tu ne la respectes pas, même par ignorance, ses engrenages vont te broyer. Parlant de cette loi de la dynamique cosmique, en des termes voilés, Jésus-Christ a dit qu’il n’est pas venu pour abolir la loi, mais pour son accomplissement. Jésus-Christ est mieux placé que quiconque, pour savoir que cette loi est immuable et qu’aucun être, ange ou démon n’est au dessus de cette loi. Même l’Eternel Dieu ne peut la remettre en cause sauf à remettre en cause toute sa création et son immanence.

 Les méthodes et la discipline spirituelles pour bâtir efficacement et durablement reposent sur la connaissance des mécaniques de la dynamique cosmique c’est-à-dire la connaissance du macrocosme et par hermétisme du microcosme.

L’ handicap de la société actuelle se justifie par le fait que la spiritualité est la seule discipline humaine où il n y a pas de véritable école pour enseigner les adeptes, et leur inculquer de vraies valeurs spirituelles et la véritable science qui vaille, c’est pourquoi les personnes attirées par la spiritualité lisent souvent des écrits qui énoncent des inepties occultes sur Dieu et sur le Christ.

Cher Ami, as-tu reçu la science, donc la méthode et la discipline  pour te réaliser avec succès  et réussir dans ta vie durablement ?

Rejoins-nous et entre maintenant dans la Matrice de la création

 Viens t’inscrire à HESA. Tu connaitras ta destinée

Pénètre aujourd’hui même le cœur et l’essence des connaissances spirituelles et mystique de Dieu le père et de toi-même.

Que tu aies la foi ou pas, tu recevras ton pouvoir de ta propre réalisation

Entre Maintenant dans la Matrice et tu Comprendras.

Fleur de  vie Kabbale28042016La Sainte Kabbale est destinée à tous ceux qui veulent  saisir Dieu, au delà des religions et des hommes et, percer les mystères cachées derrière chaque apparence de ce monde.

 

Les études à HESA portent exclusivement sur la Sainte Kabbale Hébraïque, en occurrence celle qui a été remise au Prophète Moïse, par les Sages et Savants de l’ATLANTIDE et de la LEMURIE, avant la sortie des enfants d’Israël d’Egypte. Cette Sainte Kabbale Originelle encodée par les 22 lettres de l’Alphabet sacré Hébreu. Enfin, il n y a qu’une seule Kabbale, elle est en Hébreu.

Les textes sacrés de la Kabbale ont traversé la mer rouge, enroulée dans l’arche de l’alliance afin qu’ils nous parviennent un jour. Le Prophète Moïse avait pour mission de sauver encore le saint livre, après l’étape de l’Atlantide et de la lémurie.

L’Egypte avait accompli son cycle et son sort était scellé. Les Sages venus de l’Atlantide et de la Lémurie le savaient. Dieu a alors chargé Moïse l’Egyptien,  de conduire le peuple d’Israël hors d’Egypte et de bâtir le nouveau monde. Ces savants de l’Atlantide et de la Lémurie  ont à cet effet encodé toute la Kabbale en 22 lettres  hébraïques et l’ont remis au Prophète du Seigneur.

Moïse, le petit fils adoptif des Pharaons d’Egypte ayant été initié et formé à la Kabbale, durant plusieurs années par les Pharaons, qui eux-mêmes, ont reçu cette gnose des savants de l’Atlantide et de la Lémurie.

Seul, le prophète Moïse avait acquis ce droit de transporter les précieux textes, parce qu’il avait reçu le pouvoir de communiquer avec l’au-delà et avec les forces et intelligences qui y résident. Les  Seuls textes qui ont traversé donc la mer rouge, sont  les livres sacrés de la sainte Kabbale.

Les cinq premiers livres de la sainte bible ont été écrits par Moïse dans le désert, avec l’aide des 70 sages que Dieu  lui a demandé de choisir parmi le peuple d’Israël.  Le Prophète Moïse va transmettre sa science aux 70 sages du peuple d’Israël et en particulier à son frère Aaron, son bras armé et au Prophète Josué qui le remplacera plus tard pour conduire le peuple d’Israël vers la terre promise.

Moise a choisi le jeune prophète Josué pour conduire le peuple au détriment de son frère Aaron, déjà vieillissant comme lui-même et surtout parce que son frère avait beaucoup de sang sur ses mains. Aaron, le garde de corps de Moïse, a mené beaucoup de guerres. Il avait l’obligation de défendre  la mission de son frère, car il y avait des conflits en permanence au sein du peuple d’Israël et surtout beaucoup de guerres contre les assaillants des peuples ennemis.

Josué fut alors choisi par  le Prophète Moïse et il reçu l’onction du Seigneur, pour conduire la dernière étape de la mission vers la terre promise.

L’Hébreu est le verbe divin et le verbe créateur et non une langue courante.  Chaque lettre  Hébraïque, prononcée par un initié fait vibrer les ADN humains, le cosmos et toutes les entités qui résident dans  le zodiaque. Dès que l’étudiant assimile dans son esprit,  l’alphabet sacré hébreu, il est mis automatiquement  en résonnance avec toutes les forces et intelligences spirituelles qui gouvernent l’univers cosmique.

Tous les 72 anges de Dieu et les 72 anges des ténèbres portent chacun un nom qui est la contraction et la composition de cinq mots  Hébreux qui déterminent et définissent leur essence spirituelle et les destinées humaines. Leurs noms hébreux expliquent leur vraie nature en tant qu’être de lumière ou entité de l’ombre et selon leur rang sur l’arbre de vie de la Kabbale.

  Le début des cours à HESA : Mercredi, 3 Août 2016 à 16H GMT

Les enseignements sont ouverts à tous les croyants et non-croyants : Chrétiens, Musulmans, Bouddhistes et  à tous les courants de pensées.

L’inscription pour le 1er niveau est à 100 000 F CFA.

 Les inscriptions continuent  jusqu’au 3 Août 2016.

 

Les niveaux d’études :

 1er niveau / Cours pour débutant : durée 6 mois  25 000F/Mois

2e niveau / Cours pour étudiant : durée : 6 mois  30 000F/Mois

3e niveau / Cours pour un Goy : durée : 6 mois  35 000F/Mois

4e niveau / Cours pour un Goy avancé : durée : 6 mois  40 000F/Mois

5e niveau / Cours pour devenir Maître : durée : 1an   50 000F/Mois

 

•   Niveau requis pour les Etudes de la Kabbale : Bac+ ou équivalent.

Chaque niveau d’Etude est validé par un Diplôme d’Etude des Sciences Spirituelles ou certificat.

 

Nb : j’ai constaté que certaines personnes recopient partiellement mes publications sur leur page face book et ne mentionnent pas mon nom en dessous de la publication.  Vous êtes libres de recopier mes publications comme cela vous semble, mais je vous demande instamment que le nom Daniel MEHI soit mentionné en dessous. Il est intellectuellement malhonnête et malsain de ne pas mentionner le nom de l’auteur d’une publication quant on en fait une copie totale ou partielle. Vous apporterez plus de crédit à votre page facebook si le nom de l’auteur est mentionné en dessous des pages publiées.

 Daniel MEHI

Avatar – Le Nouveau Maître

Danielmehi.unblog.fr

www.facebook.com/daniel.mehi

E – Mail : danielmehi2012@gmail.com

Prière laisser votre message avec votre numéro de portable ici, je vous repondrai. Pour les personnes qui ont des difficultés pour me laisser leur message sur ce blog, je les prie de me contacter sur ma page facebook :www.facebook.com/daniel.mehi

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message :
Vous mettre en copie (CC)
 

La HAUTE ECOLE DE L’ATLANTIDE ET LA KABBALE

Matrice de la création

HESA

Haute Ecole des Sciences de l’Atlantide

 

Vu la demande croissante de mes nombreux lecteurs pour des enseignements à la Kabbale, j’ai  décidé de créer la première Haute Ecole des Sciences de l’Atlantide.  En Acronyme : HESA

Cette Haute Ecole d’enseignement  et de formation donnera des cours de Kabbale  à tous ceux qui recherchent la vérité dont leurs âmes  ont soif car la Kabbale contient l’avenir prophétique de toute l’humanité.

Les études porteront exclusivement sur la Sainte Kabbale Hébraïque, en occurrence celle qui a été remise au Prophète Moïse, par les Sages et Savants de l’ATLANTIDE et de la LEMURIE, avant la sortie des enfants d’Israël d’Egypte. Cette Sainte Kabbale Originelle encodée par les 22 lettres de l’Alphabet sacré Hébraïque.

La Kabbale n’est ni une religion ni une secte, elle est une Haute Ecole des Sciences gnostiques ou Sciences  de la Connaissance suprême de  Dieu le créateur et des lois de la création. Elle est aussi la Haute Ecole des Connaissances de soi et du Monde. A cet effet,  L’homme étant un microcosme, toute ascèse lui permettant  d’atteindre certains niveaux de conscience, inaccessible d’ordinaire, équivaut donc à une « réalisation initiatique » incontestable. Et à ce stade de sa vie, nulle contingence  ne pourra lui barrer la route du grand bonheur, parce qu’il aura en abondance le Blé d’Egypte et l’Argent du Blé.

La Science de la Kabbale vient en réalité de l’ATLANTIDE et de la LEMURIE car juste avant la destruction des deux continents disparus, des sages et savants se sont refugiés en Egypte pour préserver les saintes écritures de la destruction. Les pyramides d’Egypte sont leurs œuvres et celle de Gizeh (la plus grande) est un puissant  centre d’énergie terrestre, c’est-à-dire, un décodeur et transmetteur d’énergie pour la planète terre.

Le but de l’art de la Kabbale est donc, pratiquement, de mettre l’adepte en liaison psychique avec les plans Supérieurs et les Intelligences qui y résident. Et en outre,  d’agir avec altruisme sur les hommes, au mieux des intérêts supérieurs de la collectivité humaine.

Il y aura un cours spécial pour les futurs étudiants à ce sujet.

 Début des cours :

Les cours débuteront le Jeudi 4 Août  2016 à 16h 00 Gmt. Les inscriptions sont à 100 000F Cfa et les enseignements sont à 25 000 f/mois pour tous les débutants. Il y aura 4 cours/mois. Les inscriptions commencent le 5 Mai 2016.

Les étudiants poseront toutes sortes de questions et les questions /réponses  d’un étudiant seront envoyées à tous les étudiants. Les questions/réponses des étudiants font partie intégrante des cours de formation.

Dès que nous le pourrons, nous installerons un programme informatique pour une gestion efficiente de la formation.

Les niveaux d’études :

Cours pour débutant : durée : 6 mois  25 000F/Mois

Cours pour étudiant : durée : 6 mois  30 000F/Mois

Cours pour un Goy : durée : 6 mois  35 000F/Mois

Cours pour un Goy avancé : durée : 6 mois  40 000F/Mois

Cours pour devenir Maître : durée : 1an   50 000F/Mois
Fleur de  vie Kabbale28042016

 Pourquoi la Kabbale ?

Vient alors la première question essentielle : pourquoi la Kabbale ?  La question est d’importance puisqu’elle détermine l’essence même de notre travail actuel, que ce soit au sein de ce portail ou dans notre démarche personnelle.

Tout d’abord, la Kabbale représente une science, donc une méthode, une discipline et une infinitude. Science, car elle démontre le comment et le pourquoi du monde et du divin  et  donne les réponses  à nos questionnements intérieurs.

Méthode, car la Kabbale propose un ensemble, un système cohérent d’appréhension du monde et du divin. Cette méthode est cohérente et efficace si l’on prend la peine de s’y attarder et d’en percer les finesses.

On pourrait dire que l’essence de la méthode réside en un dialogue perpétuel de l’étudiant et du texte. Il y a interaction entre eux à chaque moment de l’étude et de sa progression. Le texte s’imprime dans l’étudiant alors que celui-ci l’interprète selon ses propres visions et sa propre sensibilité.

La discipline réside dans le sérieux que l’on se doit d’avoir dans l’étude, sérieux ne voulant pas dire acceptation d’un dogme figé et répétition du déjà connu,  mais aussi dans l’éthique que l’étudiant se doit d’adopter dans son étude.

Il y a un chemin à parcourir, le chemin est long et la vie est courte. Il y a donc des choix à faire, il y a des priorités à donner. Commencer l’étude de l’hébreu exige du temps et de la patience, l’étude des textes de la Kabbale exige plus de temps encore et le travail des lettres requiert une application absolue.

Inutile donc de penser que le chemin sera facile et qu’on pourra en profiter comme un passe-temps ou comme un loisir d’oisif. Cette attitude ne  permettra  pas de pénétrer le cœur de la Kabbale. Non, c’est cette difficulté qui nous attire et l’obligation que l’on s’impose à soi-même d’étudier encore et encore, sérieusement et avec patience.

La Kabbale est une finalité, mais non une fin en soi.

La Kabbale est un moyen d’atteindre le divin, qu’il soit en nous ou ailleurs, c’est une boîte à outils que l’on se doit de savoir manier avec art, mais la Kabbale n’est pas une fin en soi. À quoi servirait-il de savoir manier le ciseau si l’on ne sculpte jamais ?

La Kabbale est une finalité au sens où l’on y cherche une forme de plénitude dernière. Finalité au sens où l’on cherche à y exceller comme dans un art.

La finalité de l’art est l’œuvre, la finalité de la Kabbale est de s’y découvrir soi-même, et d’y découvrir les visages cachés de notre monde.

En un mot, la Kabbale est à notre sens un moyen artistique de création perpétuelle, d’une création en perpétuel devenir.

Il est inutile d’entrer dans la Kabbale en espérant y trouver le moyen d’acquérir des pouvoirs supra-humains ou encore le pouvoir obliger l’Ange Gabriel à descendre dans notre appartement. La Kabbale n’est pas un moyen d’édification intellectuelle, une manière élégante de briller dans les salons de discussions. La Kabbale n’est pas une porte vers le n’importe quoi, n’importe comment. La Kabbale n’est pas le reposoir des espoirs ineptes des adeptes de l’occultisme en mal de sensations fortes et aimant réciter des phrases incompréhensibles à leur intellect et à invoquer les démons.

Donc, la Kabbale est comme un moyen et un outil artistique en vue de réaliser une dialectique entre le texte et soi-même, entre soi et Dieu aussi, si l’on veut ou encore entre soi et le monde.

On doit bien avouer que chercher un bon livre de la Kabbale c’est comme chercher de l’équité chez un juge… On peut en trouver, mais c’est rare, il faut passer en revue des centaines avant d’en trouver un de valable.

Bon, pour arriver au cœur de ce qui nous intéresse, que trouve-t-on dans notre Kabbale hébraïque qui pourrait nous laisser penser qu’elle soit en sympathie avec l’occultisme ?

Tout d’abord, la Kabbale se pratique en hébreu, et comme nous le savons tous, l’hébreu c’est magique, lisons Crowley pour nous en convaincre. Pas de magie sérieuse, pas de rituel du pentagramme ou de l’hexagramme sans les Noms Divins, qui sont hébreux et donc kabbalistiques. Même chose si l’on approche de la magie angélique ou de la magie théurgique, on doit y trouver la Kabbale afin que cela soit sérieux. On peut ainsi dire que la Kabbale est la marque de qualité de toute pratique qui se veut sérieuse, millénaire et efficace.

Cela veut-il dire pour autant que la Kabbale avalise de facto les doctrines de l’occultisme ?  Non et non.

 

NB: J’avais promis partager certains documents relatifs à la métaphysique avec le grand public, mais je suis au regret de vous informer que lesdits documents seront réservés aux futurs étudiants.

A ce titre, soyez nombreux à vous inscrire à HESA et vous vous découvrirez vous-mêmes, ainsi que le monde et le divin.

 

Daniel MEHI

Le Nouveau Maître

Danielmehi.unblog.fr

www.facebook.com/daniel.mehi

Merci de laisser ici vos messages, je vous repondrai

 

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message :
Vous mettre en copie (CC)
 

  • juillet 2017
    L Ma Me J V S D
    « fév    
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  

alessecaca |
fexofenadineca |
Nonvide28 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Omra2012
| Peleenterresainte2012
| IMAM REZA (p)